Alors qu’on aurait pu penser le contraire, la récession générée par la pandémie a fait gonfler les prix de l’immobilier. En seulement 10 ans, les prix ont augmenté de 26% pour les maisons et de 15% pour les appartements en PPE. Dans un même temps, les taux restent bas: environ 1% pour un taux fixe à 10 ans alors qu’il était proche de 3% en 2010.

Le marché est-il sain? Peut-on encore acheter sans trop réfléchir? Existe-t-il une bulle spéculative? Quid de la demande?