6 décembre 1992. Alors que la population des cantons romands plébiscite l’EEE à hauteur de 72% en moyenne, le Tessin dit non par 61,5%.

3 mars 2002. Tous les cantons romands approuvent l’adhésion de la Suisse à l’ONU. Le Tessin la rejette. Les années suivantes, le canton du sud du Gothard refuse tous les projets d’intégration européenne (libre circulation des personnes, Schengen), alors que ceux-ci sont approuvés par l’ensemble de la Suisse romande.

21 juin 2002. Au terme d’une partie de ping-pong serrée, Bellinzone reçoit le siège du Tribunal pénal fédéral. En coulisses, toutefois, des Romands ont manœuvré, sans succès, contre la candidature tessinoise au profit d’Aarau afin que Fribourg obtienne le Tribunal administratif fédéral plutôt que Saint-Gall.

4 décembre 2002. Micheline Calmy-Rey est élue au Conseil fédéral. Elle devance la Fribourgeoise Ruth Lüthi, que le Parti socialiste a nommée colistière de la Genevoise en lieu et place de la Tessinoise Patrizia Pesenti.

1er avril 2008. Les Romands peinent à soutenir les grévistes de l’atelier de Bellinzone de CFF Cargo parce que d’autres sites de l’entreprise, notamment à Fribourg, sont eux aussi menacés.