Chaque année, le Festival Bach de Lausanne réunit la crème des musiciens de la scène baroque pour des concerts de haut vol. Sebastian Volanthen et le Collegium Musicum de Lausanne déclinent trois tubes de la musique sacrée: le Gloria, RV 589, de Vivaldi, le Dixit Dominus d’Alessandro Scarlatti et le Magnificat de Bach (ve 7 novembre). Le contre-ténor croate Max Emanuel Cencic donne un bouquet d’airs d’opéra par des compositeurs de Venise (Vivaldi, Albinoni, Caldara...) accompagné par le chef et violoniste Riccardo Minasi et l’ensemble Il Pomo d’Oro (di 16 nov.). Le chef français Christophe Rousset est attendu avec ses Talens Lyriques et le Chœur du Palau de Musica de Barcelone dans les six cantates de l’Oratorio de Noël de Bach (di 23 nov.). Gianluca Capunao et Il Canto di Orfeo interprètent des oratorios et histoires sacrées de Carissimi (ve 21 nov.). Enfin, l’organiste Kei Koito joue des pièces de compositeurs antérieurs à Bach à l’église Saint-François (ve 28 nov.).

Lausanne. Eglise Saint-François, Lausanne, pl. St-François. Jusqu’au 29 novembre. (Rens. www.festivalbach.ch).