17h45 La loi controversée mettant en œuvre une garantie gouvernementale illimitée aux principales banques irlandaises a été officiellement avalisée jeudi après-midi par la présidente irlandaise Mary McAleese.

17h45 Le ministre belge des Finances Didier Reynders a estimé jeudi qu'il serait difficile de mettre les pays de l'UE d'accord sur la manière de faire face à la crise que traverse le secteur financier européen, pris dans la tourmente venue des Etats-Unis.

<Image10>17h44 Le président américain George Bush a de nouveau appelé jeudi la Chambre des représentants américains à approuver le plan de sauvetage des banques de son administration, avertissant que «les emplois des gens sont en danger» à cause de la crise.

17h41 L'indice vedette Dax de la bourse de Francfort a terminé jeudi sur une forte baisse, de 2,51% à 5660,63 points, contre 5806,33 points la veille à la clôture et après avoir touché en séance son niveau le plus bas de l'année.

17h40 La bourse suisse a terminé la séance de jeudi quasiment au même niveau que la veille. À la clôture, l'indice Swiss Market Index (SMI) des vingt valeurs vedettes cédait 0,05% par rapport à mercredi pour se fixer à 6730,94 points.

17h40 Le plan de sauvetage de la banque immobilière allemande Hypo Real Estate mis au point lundi entre les banques privées du pays et le gouvernement est menacé, les banques n'arrivant pas à se mettre d'accord sur la répartition de leur financement, rapporte le quotidien «Die Welt» jeudi.

17h39 La bourse de Londres a terminé en forte baisse jeudi, l'indice Footsie-100 des principales valeurs perdant 89,25 points, soit 1,80% par rapport à la clôture de mercredi, à 4870,34 points.

17h37 La ourse de Paris a clôturé en forte baisse, l'indice CAC 40 lâchant 2,25% à 3963,28 points, dans le sillage de Wall Street, après des indicateurs américains défavorables et le maintien par la Banque centrale européenne de ses taux directeurs.

17h18 Les syndicats de cadres bancaires de six pays (Italie, Espagne, Belgique, Portugal, Allemagne et France) ont affirmé dans un communiqué commun jeudi qu'ils voulaient accentuer leur action auprès des instances européennes pour la mise en place rapide d'une déontologie bancaire.

<Image9>17h07 Le Trésor américain a annoncé jeudi qu'il allait émettre pour 30 milliards de dollars de nouveaux titres de dette dans le cadre de son programme d'aide au financement des mesures de soutien à l'économie prises par le directeur de la Réserve fédérale des Etats-Unis, Ben Bernanke.

17h07 L'indice vedette Dax de la bourse de Francfort a atteint jeudi après-midi son niveau le plus bas de l'année, à 5643 points, fortement pénalisé par la publication d'indicateurs américains de mauvais augure et l'ouverture de Wall Street. A 16h50 l'indice perdait 2,7% à 5652 points.

16h53 Les ministres européens des Finances se préparent à adopter plusieurs recommandations communes visant à encadrer les salaires des chefs d'entreprises et les «parachutes dorés»,. Selon un projet de texte que les ministres doivent discuter mardi prochain lors de leur réunion mensuelle à Luxembourg, il est indiqué que si les salaires sont de la responsabilité des actionnaires et des partenaires sociaux, les Etats ont aussi leur mot à dire.

16h46 La bourse de Paris se replie nettement, l'indice CAC 40 perdant 1,78% au-dessous des 4000 points, dans le sillage de Wall Street, après des indicateurs américains défavorables et le maintien par la Banque centrale européenne de ses taux directeurs. A 16h41, l'indice parisien lâchait 72,13 points à 3982,41 points.

16h30 Le Fonds monétaire international affirme, dans les conclusions d'une étude sur les crises financières, que «la probabilité d’un ralentissement économique prononcé aux États-Unis» est «forte», tandis que la zone euro est «quelque peu à l'abri d'un repli brutal».

16h16 La bourse de New York accélère sa baisse, malgré le vote du Sénat sur le plan de sauvetage des banques, dans un marché sans enthousiasme et déçu par les statistiques économiques publiées: le Dow Jones perd 2,15% et le Nasdaq 2,36%. Vers 16h10, le Dow Jones Industrial Average (DJIA) reculait de 232,65 points à 10'598,42 points, et l'indice Nasdaq, à forte composante technologique, de 48,85 points à 2020,55 points.

<Image8>16h01 John Thain, le PDG de la banque d'affaires Merrill Lynch rachetée en pleine tourmente boursière par Bank of America le mois dernier, restera dans l'entité fusionnée pour y jouer un rôle «majeur», a annoncé jeudi le PDG de BofA Ken Lewis.

<hr width='50%'/>

15h59 La bourse de Paris revient à l'équilibre, le CAC 40 perdant 0,04%, dans un marché déçu par le statu quo monétaire décidé par la Banque centrale européenne et entraîné par l'influence négative de Wall Street. A 15h50, l'indice vedette cédait 1,60 point à 4052,94 points, dans un volume d'échanges de 1,6 milliard d'euros, après être monté jusqu'à 4112,24 points (+1,42%) dans la matinée. Londres avançait de 0,69%, Francfort était stable et l'Eurostoxx 50 prenait 0,62%.

15h55 Les institutions de l'Union européenne ne sont pas adaptées pour lancer un plan de sauvetage du système bancaire similaire à celui en cours d'adoption aux Etats-Unis, a estimé jeudi le président de la Banque centrale européenne, Jean-Claude Trichet.

15h54 La bourse de New York a ouvert en baisse, dans un marché sans enthousiasme: le Dow Jones perd 1,02% et le Nasdaq 0,92%. Vers 15h40, le Dow Jones Industrial Average (DJIA) reculait de 110,31 points, à 10'720,76 points, et l'indice Nasdaq, à forte composante technologique, de 19,09 points, à 2050,31 points. L'indice élargi Standard & Poor's 500 cédait quant à lui 1,25% (14,49 points), à 1146,57 points.

15h46 Les prix du pétrole poursuivent leur repli à l'ouverture des échanges à New York, sous l'effet du raffermissement du dollar et de craintes persistantes pour la demande dans un contexte d'incertitudes économiques. Vers 15h10, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de «light sweet crude» pour livraison en novembre s'échangeait à 96,21 dollars, en baisse de 2,32 dollars par rapport à son cours de clôture de mercredi.

<Image7>15h43 Le premier ministre britannique Gordon Brown reconnaît que la crise financière a une «dimension européenne» mais juge «normal» que des solutions soient recherchées au niveau de chaque pays, a affirmé jeudi son porte-parole deux jours avant un mini-sommet à Paris.

15h43 Le système de la microfinance n'est pas affecté par la crise financière actuelle, a déclaré jeudi Muhammad Yunus, Prix nobel de la paix et père du micro-crédit, qui a plaidé pour un mécanisme de régulation pour éviter les bulles des marchés financiers

15h36 La bourse de New York a ouvert en baisse aujourd'hui, dans un marché sans enthousiasme malgré le vote par le Sénat américain du plan de sauvetage des banques: le Dow Jones perdait 0,53% et le Nasdaq 0,66%.

13:33 La bourse de Sao Paulo, première place financière d'Amérique du sud, a ouvert en baisse de -1,90% dans une séance «marquée par la prudence», même après l'adoption par le Sénat américain du plan de soutien aux banques, selon les analystes.

15:30 Le Crédit Foncier dispose de plus de 25 milliards d'euros de «réserve de liquidité» et peut donc continuer à «jouer pleinement son rôle» dans le financement de l'immobilier, a affirmé le groupe, filiale de la Caisse d'Epargne, après un article de presse mettant en cause sa capacité à se refinancer.

15:20 L'euro a touché un plus bas niveau depuis le 7 septembre 2007, aujourd'hui vers 14h50, à 1,3748 dollar, après l'expression de craintes sur la croissance européenne et la mention d'une diminution des tensions inflationnistes par Jean-Claude Trichet, président de la BCE.

15:05 La Banque centrale européenne a considéré deux options: garder les taux inchangés et les baisser, a dit Jean-Claude Trichet. Finalement, il a choisi «à l'unanimité» de conserver le principal taux directeur à 4,25%. Sur le front de l'inflation, il a quelque peu adouci son message, estimant que les risques inflationnistes avaient «diminué», mais «pas disparu».

<Image6>15:00 Le premier ministre néerlandais, Jan-Peter Balkenende, a démenti toute proposition de fonds européen pour faire face à la crise financière, parlant à ce propos de «malentendu», ce jeudi à Paris, après un entretien avec le président Nicolas Sarkozy.

<hr width='50%'/>

14:55 Le fonds d'investissement Sigma Finance Corporation, basé à Londres, a annoncé aujourd'hui qu'il cessait son activité et avait demandé son placement en redressement judiciaire, entraîné au bord de la faillite à cause de son exposition à la banque Lehman Brothers.

14:44 L'euro a touché un plus bas depuis le 11 septembre 2007, jeudi vers 14h40, à 1,3793 dollar, après l'expression de craintes sur la croissance européenne et la mention d'une diminution des tensions inflationnistes par Jean-Claude Trichet, président de la Banque centrale européenne.

14:02 Des responsables de la Réserve fédérale américaine évaluent la possibilité de baisser encore le taux d'intérêt directeur de la Fed, vu la fragilité de la situation économique, et ce même si le plan de sauvetage des banques est adopté, affirme le «Wall Street Journal».

<hr width='50%'/>

13:53 L'Américain, prix Nobel d'économie 2001, Joseph Stiglitz, a critiqué à Vienne le plan de sauvetage du système bancaire lancé par le président Bush comme étant aussi inefficace que de «procéder à une transfusion sanguine massive à une personne souffrant d'une grave hémorragie interne» sans rien faire d'autre.

<Image5>13:45 La Banque centrale européenne a décidé jeudi de laisser son principal taux directeur inchangé à 4,25%, a annoncé un de ses porte-parole, conformément aux attentes. Son président Jean-Claude Trichet doit tenir une conférence de presse pour expliquer les motifs de cette décision à partir de 14h30.

13:38 Le patron de la fédération des banques allemandes privées Klaus-Peter Müller, s'est déclaré en faveur de l'octroi par les pouvoirs publics de garanties aux banques menacées par la crise financière, selon une information de la presse allemande jeudi.

13:31 Les taux continuent de se tendre sur le marché interbancaire, où le Libor et l'Euribor à trois mois poursuivent leur ascension. Témoignant de la réticence des établissements financiers à se prêter de l'argent, le taux interbancaire à trois mois offert à Londres et exprimé en dollars (Libor), monte à 4,2075% contre 4,1500% mercredi. Le Libor au jour le jour en revanche accentue son recul à 2,68%, après un record historique à 6,88% mardi. L'Euribor à trois mois, l'un des principaux taux de référence du marché monétaire de la zone euro, s'est également tendu, montant à 5,330% contre 5,291% mercredi.

13:25 La Banque centrale de Suède a annoncé qu'elle mettrait à la disposition des marchés 60 milliards de couronnes (6,15 milliards d'euros) pour faciliter les crédits. La première enchère pour des prêts sur trois mois aura lieu lundi prochain.

<hr width='50%'/>

12:39 Standard and Poor's n'envisage pas pour l'instant d'abaisser la note de la dette souveraine à long terme des Etats européens qui sont récemment venus en aide à plusieurs banques en difficulté, a indiqué l'agence de notation jeudi dans un communiqué.

12:28 Le président français Nicolas Sarkozy a catégoriquement démenti que la France ait proposé l'idée d'un fonds commun européen de 300 milliards d'euros pour le sauvetage des banques mises en difficulté par la crise financière.

<Image4>12:21 Le président de la Commission européenne José Manuel Barroso «se réjouit» du vote au Sénat américain du plan Paulson modifié pour le sauvetage des banques, estimant qu'il s'agit «d'un pas dans la bonne direction».

12:21 Les Pays-Bas ont proposé aux pays de l'Union européenne la création d'un fonds commun de sauvetage des banques, a indiqué une porte-parole du ministère néerlandais des Finances, sans préciser comment il serait doté.

12:19 Les cours du pétrole fléchissaient jeudi matin sous la pression du billet vert, au plus haut depuis un an, et des incertitudes persistantes sur les perspectives de demande, prolongeant une baisse amorcée la veille par une reconstitution des réserves pétrolières aux Etats-Unis. Vers 12h00, le prix du baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en novembre valait 94,08 dollars le baril, cédant 1,24 dollar par rapport à son cours de clôture de mercredi soir. A la même heure, le baril de «light sweet crude» sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) pour livraison en novembre s'échangeait à 97,58 dollars, en baisse de 95 cents.

12:16 La Banque d'Angleterre a injecté jeudi matin sur le marché monétaire britannique 10 milliards de dollars à maturité d'un jour, une enchère une nouvelle fois sous-souscrite par les banques. Avec une demande de 8,935 milliards de dollars, les 10 milliards de dollars ont été souscrits 0,89 fois, à un taux d'intérêt moyen de 1,634% et à un taux minimum de 1,000%.

12:14 La bourse de Hong Kong a clôturé en hausse de 1,1% jeudi, tirée vers le haut par l'assureur Ping An Insurance (+13,77%) qui a bouclé son projet de rachat de la moitié de la division gestion d'actifs de Fortis, selon des courtiers. L'indice Hang Seng a clôturé sur un rebond de 194,9 points à 18'211,11 points, dans un volume d'échanges de 69,66 milliards de dollars de Hong Kong (8,93 milliards de dollars US).

<hr width='50%'/>

11:54 La bourse de Paris accentue sa progression en fin de matinée, le CAC 40 gagnant 1,16% dans un marché principalement porté par les valeurs financières.

A 11h45, l'indice vedette prenait 46,86 points à 4101,40 points, dans un volume d'échanges de 1,6 milliard d'euros.

11:47 La Banque centrale européenne annonce une opération de refinancement supplémentaire visant «à améliorer les conditions de liquidités du système bancaire de la zone euro». Elle ne précise ni sa maturité, ni son volume, dans un communiqué destiné aux marchés.

11:42 La première banque italienne, UniCredit, malmenée en bourse en début de semaine sur fond de craintes quant à sa solidité financière, a lancé une émission obligataire de 2,3 milliards d'euros, a-t-on appris auprès du groupe.

<Image3>11:40 Paris n'a pas proposé de fonds de sauvetage européen des banques et n'a évoqué aucun montant pour un tel fonds, a-t-on indiqué dans l'entourage de la ministre française de l'Economie Christine Lagarde, en déplorant un «mauvais procès fait à la France».

11:26 Les chefs d'Etat et de gouvernement du G4, les quatre membres européens du G7 (Allemagne, France, Grande-Bretagne, Italie), se réuniront samedi à Paris pour discuter d'une réponse européenne commune à la crise financière internationale, a annoncé la présidence française.

11:24 L'indice Nikkei de la bourse de Tokyo a terminé la séance de jeudi en baisse de 1,88%, à son plus bas depuis plus de trois ans, tiré vers le bas par les valeurs du secteur automobile, déprimé par l'effondrement du marché automobile aux Etats-Unis. A la clôture, l'indice Nikkei 225, moyenne non pondérée des 225 valeurs vedettes, a perdu 213,50 points (-1,88%) à 11'154,76 points, son niveau le plus bas à la clôture depuis mai 2005. L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a pour sa part terminé la séance en baisse de 24,16 points (-2,19%) à 1076,97 points, sous le seuil symbolique des 1100 points.

11:14 L'euro baisse face au dollar en début d'échanges européens, après avoir touché un plus bas depuis plus d'un an, le billet vert bénéficiant du soulagement des marchés après l'adoption du plan Paulson. La BCE doit se réunir dans la journée jeudi pour examiner son taux d'intérêt directeur, actuellement fixé à 4,25%. Vers 11h00, l'euro valait 1,3916 dollar contre 1,4009 dollar mercredi vers 23h00.

11:08 Le système bancaire en Pologne est très résistant face aux turbulences des marchés financiers, a affirmé jeudi le ministre polonais des Finances Jan Rostowski.

11:08 Le gouverneur de la banque centrale tchèque (CNB), Zdenek Tuma, a insisté jeudi à Prague sur la «stabilité» de l'économie et du secteur bancaire tchèques, en dépit de l'actuelle crise financière.

<hr width='50%'/>

10:29 Le parlement irlandais a adopté à une large majorité une loi controversée mettant en œuvre une garantie gouvernementale illimitée accordée aux principales banques irlandaises pour les protéger contre la crise financière mondiale.

10:26 Les valeurs bancaires grimpent à la bourse de Paris, effaçant une partie des lourdes pertes subies depuis un mois. A 10h15, BNP Paribas prenait 2,53% à 67,50 euros, Crédit Agricole 6,91% à 14,77 euros, Dexia 7,06% à 8,80 euros et Société Générale 4,52% à 66,10 euros, tandis que le titre Natixis, particulièrement malmené par la crise, s'envolait de 12,50% à 2,61 euros. Le CAC 40 avançait de son côté de 0,98%.

10:22 L'euro a touché un plus bas depuis plus d'un an face au dollar jeudi, tombant à 1,3856 dollar pour un euro vers 9h30, la devise américaine étant soutenue par un sentiment favorable des cambistes à son égard, après le vote du plan américain de sauvetage du secteur bancaire par le Sénat.

<Image2>10:13 Warren Buffett, fidèle à son image d'investisseur hardi, affirme être prêt à participer à hauteur de 1% aux profits et pertes du plan Paulson de 700 milliards de dollars pour le secteur financier américain. «Si le Trésor m'offrait la possibilité de participer pour 1% (...) je le ferais», a déclaré le milliardaire mercredi soir, sur la chaîne d'information financière CNBC. Cela représenterait quelque sept milliards de dollars.

10:13 L'assureur français CNP participera à l'augmentation de capital de 6,4 milliards de la banque franco-belge Dexia, a-t-il annoncé jeudi. CNP Assurances, qui détient 2% de Dexia, portera sa participation à près de 3% du capital de la banque, une opération qui «s'inscrit dans le prolongement du partenariat historique existant entre Dexia et CNP Assurances».

<hr width='50%'/>

9:48 La Banque centrale européenne prévoit d'absorber de nouveau en masse des liquidités du circuit bancaire de la zone euro jeudi. La BCE veut retirer jusqu'à 200 milliards d'euros du marché, via une opération sur un jour assortie d'un taux fixe de 4,25%, a-t-elle annoncé dans un communiqué aux marchés.

9:47 La bourse de Paris évolue en progression dans les premiers échanges, le CAC 40 gagnant 0,63% dans un marché hésitant, partagé entre la hausse des valeurs bancaires et les inquiétudes sur le secteur automobile. A 9h38, l'indice vedette prenait 25,70 points à 4080,24 points, après avoir oscillé autour de l'équilibre peu après l'ouverture. La place parisienne avait déjà connu une séance erratique mercredi, multipliant les retournements de tendance avant de finir en hausse de 0,56%. Londres avançait de 0,37%, Francfort de 0,06% et l'Eurostoxx 50 de 0,42%.

<Image1>9:42 Le ministre britannique des Finances Alistair Darling a fait pression sur son homologue irlandais Brian Lenihan pour qu'il étende aux filiales de banques britanniques la garantie gouvernementale illimitée accordée aux principales banques irlandaises, a rapporté jeudi le «Guardian». Selon le quotidien britannique, M. Darling a téléphoné par deux fois mercredi à son homologue, pour plaider que la garantie illimitée risquait d'entraîner une «évasion» de l'épargne britannique vers les banques irlandaises, se faisant le relais des banques britanniques qui jugent la garantie «anti-concurrentielle».

10:26 Les valeurs bancaires grimpaient jeudi matin à la bourse de Paris, effaçant une partie des lourdes pertes subies depuis un mois, aidées par l'adoption au Sénat américain du plan de soutien au secteur financier.

A 10H15 (8H15 GMT), BNP Paribas prenait 2,53% à 67,50 euros, Crédit Agricole 6,91% à 14,77 euros, Dexia 7,06% à 8,80 euros et Société Générale 4,52% à 66,10 euros, tandis que le titre Natixis, particulièrement malmené par la crise, s'envolait de 12,50% à 2,61 euros. Le CAC 40 avançait de son côté de 0,98%.

9:30 Les banques gagnent du terrain à la bourse de Francfort. Commerzbank, sévèrement attaquée depuis l'effondrement du secteur financier outre-atlantique, prenait 4,79% à 12,66 euros vers 09h30. Hypo Real Estate, sauvée in extremis de la faillite en début de semaine grâce à l'intervention de l'Etat, gagnait 13,40% à 5,33 euros. Deutsche Bank, numéro un du secteur en Allemagne, avançait de 3,04% à 51,24 euros.

9:28 La première banque italienne, UniCredit, malmenée en bourse en début de semaine avant de relever la tête mercredi, a ouvert jeudi en hausse à la bourse de Milan. Vers 09h10, le titre prenait 3,6% à 2,98 euros, dans un marché en hausse de 0,69%.

9:26 L'action de la banque suisse UBS a ouvert en hausse jeudi matin à la Bourse suisse, après l'annonce que le groupe allait réaliser un «faible bénéfice» au troisième trimestre. A 9h13, le titre UBS progressait de 7,31% à 21,14 francs suisses, dans un marché en hausse de 0,68%.

9:21 Les bourses européennes évoluent en ordre dispersé à l'ouverture des marchés, Paris et Londres entamant la séance légèrement dans le vert, alors que Francfort démarre la journée dans le rouge. Le CAC 40, qui avait gagné 0,56% mercredi à Paris, a ouvert en progression de 0,21% jeudi à 4063,26 points. Paradoxalement, la place financière parisienne était encore attendue en baisse une quarantaine de minutes avant l'ouverture de la séance, le contrat à terme sur le CAC 40 cédant alors 0,39%.

9:07 La banque centrale européenne prévoit de nouveau d'allouer 50 milliards de dollars jeudi sur le circuit bancaire de la zone euro dans le cadre de mesures conjointes avec la Réserve Fédérale américaine visant à aplanir les tensions sur le marché. Le résultat de cette opération sur un jour sera dévoilé en fin de matinée, selon un communiqué aux marchés de la BCE.

9:04 La bourse de Paris a ouvert jeudi en petite hausse, le CAC 40 gagnant 0,21% à 4063,26 points. La bourse de Paris avait terminé en progression mercredi, le CAC 40 gagnant 0,56% à 4054,54 points.

9:03 L'indice vedette Dax de la bourse de Francfort a ouvert jeudi en recul de 0,21% à 5794,10 points, contre 5806,33 points la veille à la clôture.

9:03 La bourse de Londres a ouvert en très faible hausse jeudi, l'indice Footsie-100 des principales valeurs gagnant juste 3,88 points, soit 0,08% par rapport à la clôture de mercredi, à 4963,47 points.

> Le fil de l'actualité du mercredi 1er octobre 2008