Aller au contenu principal

Ces agriculteurs qui disent non à la chimie

Rencontre avec quatre cultivateurs qui se passent des pesticides de synthèse

Alors qu’un tribunal américain a pour la première fois jugé le glyphosate dangereux pour la santé, et que les Suisses voteront en septembre sur leur avenir alimentaire, des producteurs romands se passent déjà des pesticides de synthèse dans des cultures pourtant réputées difficiles


TEXTE & IMAGES: SAMI ZAÏBI

Le vin bio, un pari ambitieux
Des patates féeriques
Des abricots vulnérables
La pomme bio, une aubaine