Aller au contenu principal

Ces agriculteurs qui disent non à la chimie

Rencontre avec quatre cultivateurs qui se passent des pesticides de synthèse

Alors qu’un tribunal américain a pour la première fois jugé le glyphosate dangereux pour la santé, et que les Suisses voteront en septembre sur leur avenir alimentaire, des producteurs romands se passent déjà des pesticides de synthèse dans des cultures pourtant réputées difficiles


TEXTE & IMAGES: SAMI ZAÏBI

Le vin bio, un pari ambitieux
Des patates féeriques
Des abricots vulnérables
La pomme bio, une aubaine

Vous aimez nos longs formats?

Le Temps met tout son cœur pour réaliser des contenus interactifs et immersifs, que vous pouvez retrouver sur tous vos supports. Journalistes, photographes, vidéastes, graphistes et développeurs collaborent étroitement pendant plusieurs semaines ou mois pour vous proposer des longs formats comme celui-ci, qui répondent à une grande exigence éditoriale.

Leur réalisation prend du temps et des ressources considérables. Nous sommes cependant persuadés que ces investissements en valent la peine, et avons fait le choix de laisser ces contenus en libre accès et dépourvus de publicité. Un choix rendu possible par le soutien de nos fidèles et nouveaux lecteurs.

Pour continuer à travailler en totale indépendance éditoriale et produire des contenus interactifs, Le Temps compte sur vous. Si vous souhaitez nous soutenir, souscrivez dès maintenant un abonnement (offre mensuelle dès CHF 9.-).


Artboard Created with Sketch.

Nous espérons vous compter encore longtemps parmi nos lecteurs.