Aller au contenu principal
Une marchande ambulante devant la basilique de Yamoussoukro — © Longué Abdul

Yamoussoukro, capitale inachevée

Née de la volonté du père de la nation ivoirienne Félix Houphouët-Boigny, la capitale Yamoussoukro est une ville endormie. La cité devait faire la synthèse entre le nord musulman et le sud chrétien et désengorger Abidjan. Soixante ans après l'indépendance, les habitants s'impatientent devant les promesses non-tenues, d'autant que la Côte d'Ivoire est à la veille d'élections présidentielles à haut risque


Catherine Morand (texte) - Lougué Abdul (photos) - Catherine Rüttimann (iconographie) - Simon Petite (montage)

Colère sous la carte postale
Les promesses déçues
Fiers de la mégalomanie

Vous aimez nos longs formats?

Le Temps met tout son cœur pour réaliser des contenus interactifs et immersifs, que vous pouvez retrouver sur tous vos supports. Journalistes, photographes, vidéastes, graphistes et développeurs collaborent étroitement pendant plusieurs semaines ou mois pour vous proposer des longs formats comme celui-ci, qui répondent à une grande exigence éditoriale.

Leur réalisation prend du temps et des ressources considérables. Nous sommes cependant persuadés que ces investissements en valent la peine, et avons fait le choix de laisser ces contenus en libre accès et dépourvus de publicité. Un choix rendu possible par le soutien de nos fidèles et nouveaux lecteurs.

Pour continuer à travailler en totale indépendance éditoriale et produire des contenus interactifs, Le Temps compte sur vous. Si vous souhaitez nous soutenir, souscrivez dès maintenant un abonnement (offre mensuelle dès CHF 9.-).

Nous espérons vous compter encore longtemps parmi nos lecteurs.

Bouton fermer
Les contenus Le Temps Afrique vous sont proposés gratuitement par la rédaction