Il y a beaucoup de comédiennes en Suisse romande, mais il n'y en a qu'une qui se présente ainsi sur le Web: «Actrice autodidacte et éclectique, dotée de gros poumons, de longues jambes et surtout d'un cerveau dont tous les méandres n'ont pas encore livré leurs secrets, Charlotte Nagel s'intéresse à l'art sous toutes ses formes et on pourrait bien la définir comme un électron libre de l'art vivant.» Voilà qui est dit et témoigne d'une personnalité plutôt corsée! La jeune femme de 26 ans a déjà fait la preuve de son talent décalé dans Il n'y a que les chansons de variété qui disent la vérité!, libre adaptation de Platonov signée Alexandre Doublet. Aux Urbaines, elle poursuit dans le registre chanté-frappé avec I wanna dance with somebody! où elle se transforme en Beyoncé, accompagnée par son frère Julien au clavier. Beaucoup de fraîcheur, donc, dans ce défi R'nB et un site, charlottenagel.com, à visiter pour se faire une idée de la créature.