Aller au contenu principal

«Je n'avais pas conscience des privilèges que j'avais en tant qu'homme»

Le genre d’une personne influence sa vie quotidienne. Suivie dans son quotidien genevois par la photographe Magali Girardin, Lynn Bertholet, identifiée comme un homme pendant cinquante-cinq ans avant de faire sa transition, raconte ce bouleversement 

Depuis que Lynn Bertholet a le corps et l'apparence sociale qui correspondent à son identité véritable, elle a davantage confiance en elle. Ce qui lui donne un certain aplomb quand elle se retrouve confrontée à un conflit de genre. «Je sais ce qui est à l'origine de ces conflits, et je réalise que les femmes cisgenre - alignées avec leur genre, ne se rendent parfois même pas compte de certaines choses, parce que depuis toute petite elle vit avec ces différences.» Et d’ajouter: «Moi, je n’ai pas eu cette éducation. Du coup, je pense que j’ai moins de biais inconscients comme s’excuser de prendre la parole. Je m’affirme, je ne m’écarte pas et je pense réellement que cela peut aider toutes les femmes.»

Crédits


Photos: Magali Girardin pour Le Temps

Sons: Chams Iaz 

Iconographie: Anne Wyrsch

Réalisation web: Abdou-Karim Diop