Aller au contenu principal
Publicité

Ueli Steck, victime de sa passion

L'alpiniste suisse Ueli Steck a été incinéré jeudi au Népal dans un monastère bouddhiste, à l'ombre de l'Everest. Passionné mais aussi téméraire, le Bernois, connu pour avoir dompté les sommets les plus vertigineux de la planète, est décédé le dimanche 30 avril 2017 dans ce massif, à l'âge de 40 ans. Images d’une carrière riche en records