Dix poches pour l’été

Marcovaldo est manoeuvre, assigné à la grisaille du labeur et des jours. Mais il tente sans cesse, aussi obstinément que maladroitement, de s’évader. Plantes, animaux, transhumance, chasse, pêche, notre citadin saisit toute occasion pour colorer sa vie.

Dix poches pour l’été

Eléonore Sulser présente «Marcovaldo» d'Italo Calvino.
© Le Temps