Marcel Salathé: «Chacun doit avoir accès par défaut à ses données»

Pour le spécialiste d'épidémiologie digitale de l'EPFL, il faut créer des plate-formes neutres où les patients peuvent partager leurs données avec la garantie qu'elles seront bien utilisées

Marcel Salathé: «Chacun doit avoir accès par défaut à ses données»