Suicide assisté: histoire d'un tabou

En Suisse, la médecin bâloise Erika Preisig est accusée de meurtre pour avoir laissé mourir une patiente atteinte de troubles psychiques. En France, c'est le cas Vincent Lambert qui relance la polémique sur l'acharnement thérapeutique. Retour en archives sur le débat le plus universel qui soit, entre défense du libre-arbitre et protection de la vie.

 

Suicide assisté: histoire d'un tabou