Au programme du festival Les Créatives, Kadebostany déplace aussi ce mois ses vestes militaires, ses moustaches lustrées et son pays de contrefaçon vers des cités plus nordiques. Prodige d'inventivité visuelle, de mythologie féconde (l'invention d'un Etat oriental comme support à la joute), manifeste de petites pop songs bien vernies, Kadebostany ébaubit par la variété de ses intentions, de ses modes de production et par son renouvellement permanent. Des fanfares minées aux hymnes de la télévision kadebostanienne, rien ne semble arrêter la bonne marche de cette utopie.