En héritage

«L’envie de connaître les vins»

Ce que je dois à ma mère (ouvrière dans l’industrie horlogère)

– La cuisine

– Regarder ce qui a été fait et pas ce qu’il reste à faire

– Le détachement face aux valeurs matérielles

– La tolérance

– La simplicité

– Les tâches ménagères

– La tarte aux pruneaux, aux pommes et aux abricots

– Le pain d’hier

– Les produits bio

– Les fruits et légumes de saison

Ce que je dois à mon père (ouvrier agricole)

– Le sens pratique

– Le respect des artisans, des ouvriers et des paysans

– Le travail bien fait

– L’envie de connaître les vins

– La capacité à refuser la normalité, à contester l’autorité

– Ne pas dépenser l’argent que je n’ai pas

– L’envie de ne pas être locataire

– L’ambition de choisir mon destin

– L’amour de Chopin

– La chasse aux champignons

– Le jardinage

– Détester le camping et les pique-niques

– La lecture des journaux, l’intérêt pour l’actualité

– L’honnêteté

Ce qui ne me vient ni de ma mère, ni de mon père - Déléguer en confiance