Un jour, une idée

A Genève, un voyage en Inde sans bouger des Eaux-Vives

Le tout nouvel Inda-Bar modernise les saveurs subtiles et épicées de la gastronomie du sous-continent. Végans bienvenus

Le quartier des Eaux-Vives continue son irrépressible ascension sur la scène foodie genevoise. L’Inda-Bar propose depuis peu une cuisine indienne moderne et joliment épicée, qui vient chaleureusement compléter l’éclectisme culinaire du quartier. Patron de cet établissement flambant neuf, Morad El Hajjaji affiche déjà un long CV de gestionnaire. Après un passage par l’Hostellerie de la Vendée au Petit-Lancy, il s’arrête une première fois au Buffet de la gare des Eaux-Vives, repart pour le Mandarin oriental où il participe à l’ouverture du restaurant gastronomique indien Rasoi, avant de rejoindre La Réserve où il a dirigé les restaurants et le bar. Et puis le temps est un jour arrivé d’ouvrir sa propre enseigne.

A midi, on mange…

«Pour répondre aux attentes locales, le concept a été mûrement réfléchi: une cuisine contemporaine qui s’oriente autour de la dégustation le midi et du partage le soir», explique le boss de l’Inda-Bar, par ailleurs passionné de vins de Bourgogne. Pour le déjeuner, un menu unique et une suggestion sont proposés, accompagnés de quelques naans (pains traditionnels indiens). Ce jour-là, une petite salade de lentilles, pommes Granny-Smith et son siphon de balsamique précédaient le délicieux pavé d’aiglefin mariné aux épices masala, servi sur un lit de khichdi (semoule parfumée). Un ananas au sirop à la cardamome et sorbet banane parachevaient ce voyage gustatif au Pendjab.

Et le soir…

Le soir, dans une ambiance plus tamisée, la carte des mets s’enrichit de quelques trésors de la gastronomie indienne sous la houlette de Kuldeep Rawat, ancien chef au Rasoi. Ce dernier utilise le mode de cuisson ancestral tandoori: les viandes sont piquées sur des broches et introduites dans le four traditionnel, tandis que le pain est cuit sur les parois. Le pavé de saumon mariné au miel et moutarde est incontournable. La volaille en trois façons (menthe/coriandre, moutardes et dhaba) ainsi que le roll d’agneau épicé au sésame, tout simplement inévitables.

Que les végans se rassurent: l’Inda-Bar pense à eux. Kuldeep Rawat leur mitonne un paneer rôti, des samoussas de légumes et une magnifique pomme de terre farcie aux épinards et au maïs. Le tout accompagné des fameux cocktails de la maison.

Inda-Bar, 23, rue Henri-Blanvalet, Genève

tél. 022 700 79 50, lu-ve 11h30-02h et sa-di 18-02h, www.facebook.com/IndaBarGeneva

A consulter:

Crazy 4 Food, le blog culinaire d'Edouard Amoiel

Publicité