Un jour, une idée

Artisan relieur, un métier d’avenir: la preuve à Vernier

Du fil, du cuir, du carton et de la colle, des éléments simples que le savoir-faire artisanal de Charles Duch transforme en art

A l’heure du tout numérique, certains métiers semblent définitivement appartenir au passé. Il suffit pourtant de pousser la porte de l’atelier de Charles Duch pour s’en convaincre: la reliure artisanale se porte bien. Les travaux en attente s’avèrent nombreux et l’activité des quatre collaborateurs n’est pas un leurre. Les quelque 4000 ouvrages confectionnés l’année dernière en témoignent.

Reliure cousue ou collée, dorure et impression sur cuir, rénovation de livres, les prestations offertes ici sont nombreuses et s’adressent à un public plus vaste qu’on pourrait l’imaginer. Les uns, médecins ou avocats, amènent ici les périodiques spécifiques à leur profession afin de les faire assembler par volume. Les autres, propriétaires d’ouvrages défraîchis et désormais introuvables, viennent là chercher l’expertise permettant de restaurer dans les règles de l’art ce qui apparaît, aux yeux du simple profane, comme parfaitement irrécupérable.

Il faut dire que Charles Duch, relieur depuis plusieurs décennies et expert aux examens fédéraux, maîtrise parfaitement son sujet et cultive le sens du détail. «C’est un métier passionnant qui, malgré l’usage de techniques pour certaines anciennes, ne cesse d’évoluer.» Il n’y a pas que les presses, autrefois totalement manuelles, qui ont évolué. Certaines machines innovantes permettent en effet une rapidité d’exécution impensable il y a peu et diminuent fortement la pénibilité de certaines tâches.

Les effluves de cuir, de papier et de colle naturelle qui s’échappent d’Au Bon Relieur attestent d’une incontestable approche artisanale. A en juger par la diversité de la clientèle qui s’y presse, on ne peut que donner raison au maître des lieux: artisan relieur est un métier d’avenir.

Reste bien sûr à mieux le faire connaître afin d’assurer sa pérennisation. Car tant qu’il y aura de l’écrit et des ouvrages sur les rayonnages des bibliothèques, le besoin perdurera. D’autres professions devraient disparaître avant.

Lire aussi:  Textes et images dialoguent avec les matières à Montreux


Au Bon Relieur, Charles Duch, chemin des Coquelicots 5, Vernier (GE), tél. 022 341 10 15.

Publicité