Un jour, une idée

Aux Grottes genevoises, c’est le wax qu’on préfère

La plateforme WaxUp Africa dispose désormais d’une vitrine dédiée à la création africaine contemporaine au bout du lac

Lorsqu’on parle de «tissu africain», on fait référence au wax, aux motifs géométriques et aux couleurs vives, qui s’impose depuis plusieurs années autant dans l’habillement que dans la décoration. Ces textiles, qui pourraient à premier abord paraître exubérants, s’avèrent en effet très faciles à adopter, leur graphisme étant foncièrement abstrait avec des éléments figuratifs répétés.

WaxUp Africa (WUA) vend ses tissus au mètre et les décline en tuniques, bandeaux-turbans, porte-bébés, kimonos et jupes. Dans l’arcade qui vient d’ouvrir ses portes à Genève, dans le quartier des Grottes, on peut siroter du bon café ougandais en feuilletant l’anthologie Wax & Co. d’Anne Grosfilley, anthropologue spécialisée dans la mode en Afrique, pour comprendre l’histoire de ce batik industriel mis au point par les Hollandais au milieu du XIXe siècle et qui a explosé en Afrique de l’Ouest.

Pour que les clients puissent s’approprier ces imprimés à leur guise, l’idée originale de WUA consiste à offrir la permanence d’un couturier pour des créations et retouches sur mesure à des prix très accessibles pour un temple du hype africain. WUA le guette et le promeut depuis ses débuts en 2013 par la création d’une plateforme, mais aussi à travers son soutien à des événements catalyseurs comme Afrodyssée, qui a lieu à Genève chaque année au début de l’été.

Dans ce nid douillet pas loin de la gare, on peut maintenant toucher les pièces de nombreuses marques contemporaines durables telles qu’Awa Meité, fameuse artiste malienne, mais aussi les habits et les paniers de la styliste suisse Kathrin Eckhardt implantée au Ghana, sans oublier les baskets Umoja ou les bijoux et petits accessoires Engoito Epuan, réalisés par des femmes massaïs de Tanzanie.

On peut également tester et renifler de nombreux produits de beauté naturels comme les soins corporels et comestibles, tels les gommages gourmands coco-cannelle ou baobab-sucre de la marque Skin Gourmet, préparés à partir de matières premières de la flore sauvage du Ghana.


WUA LABoutique, rue des Grottes 32, Genève, tél. 022 525 52 52, ma et ve 11-19h, me 12-19h, je 11-19h, sa 11-18h. Tous les articles de la rubrique «Un jour, une idée».

Publicité