Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
Le biscuit «Grammont» reproduit la forme du sommet qui se trouve de l'autre côté du Léman (hors champ).

Un jour, une idée

Aux Trois Couronnes, à Vevey, on doit pouvoir s'écrier: «wow!»

Des étudiants en design de l’ECAL ont revisité des objets du quotidien de l’hôtel afin de leur donner nouveau souffle

D’Arthur Rubinstein à Grace Jones, en passant par Jean Cocteau, Henry James qui y a écrit une partie de Daisy Miller ou Helmut Newton, l’Hôtel des Trois Couronnes a toujours été un lieu d’inspiration pour les artistes, écrivains et compositeurs.

L’adresse veveysanne dirigée par Jay Gauer s’est inspirée de ces liens entre l’hôtel et le monde des arts pour revisiter quelques-uns de ses fondamentaux. Des étudiants de l’année propédeutique de l’ECAL, en option design, ont ainsi revisité des objets du quotidien, souvent sans intérêt, de l’hôtel afin de leur donner nouveau souffle.

Excuses pour la pluie

«Notre but est de créer un «wow effect» chez nos hôtes qui voudront prendre ces objets en photo, les partager avec leur entourage et donc mettre en avant la créativité visuelle de la ville. Celle du festival Images et de notre hôtel, tout en multipliant les partenariats avec diverses institutions et événements dans le milieu artistique», explique Laura von Hagen, marketing manager.

La trentaine d’objets sera exposée dans le lobby de l’hôtel du 16 mars au 15 avril, dans l’attente d’être édités pour certains. Parmi eux: des parapluies aux manches insolites, comme celui où est gravé en lettres dorées ce mot d’excuse à l’attention des clients «Veuillez nous excuser pour la pluie». Mais aussi des panneaux de porte, où un pictogramme d’œil est ouvert ou fermé selon l’orientation de la carte grâce une chaînette qui bascule. Ou encore un biscuit pour le café dont la forme est inspirée du Grammont (ci-dessus), sommet visible depuis le restaurant de l’hôtel.

Hôtel des Trois Couronnes, 49, rue d’Italie 49, Vevey, tél. 021 923 32 00, www.hoteltroiscouronnes.ch, www.ecal.ch

Publicité
Publicité

La dernière vidéo lifestyle

Les secrets d'un dressing minimaliste

«Moins, c'est mieux», y compris dans sa garde-robe. En collaboration avec responsables.ch, la blogueuse et auteure de «Fashion mais pas victime» Mélanie Blanc vous donne ses conseils pour acheter modérément et rester branché.

Les secrets d'un dressing minimaliste

n/a