En novembre 2017, trois amis d’enfance ont inauguré un bar à bagels baptisé Three Kids. Comme d’Artagnan avec les trois mousquetaires, le trio est plutôt un quatuor, car Edouard est venu naturellement seconder, pour les aspects plus stratégiques, Harold, Juliette et Tourane. Aujourd’hui ces compagnons de longue date ouvrent un deuxième point de dégustation temporaire, dans le quartier où ils ont tous grandi, les Eaux-Vives. Depuis mi-mai et pour tout l’été, le Pavillon des Kids ouvre sa terrasse à deux pas de la balade du Jardin anglais et juste en face du bateau Genève le bien nommé, car le navire reste à quai toute l’année. Un QG saisonnier pour prendre l’apéro en toute détente.

«Ici nous avons condensé la carte de Three Kids en choisissant les bagels signature qui ont été les plus plébiscités jusqu’à présent», nous précise Juliette, photographe de formation, qui s’occupe de tous les aspects liés à l’identité visuelle. «C’est de cette complémentarité que naît notre harmonie. Edouard et Tourane ont étudié à l’école hôtelière et Harold, ingénieur du son, amène sa sensibilité artistique mais aussi une certaine fluidité et douceur dans notre organisation.»

Aux noms de quartiers genevois

Dans cette ambiance décontractée, le petit pain rond fait minute se déguste avec saumon fumé, avocat, cream cheese à la new-yorkaise ou avec mozzarella de bufala, tomates, Grana Padano, roquette et huile de truffe pour une version méditerranéenne. Comme pour souligner leur ancrage local, tous leurs sandwichs portent des noms de quartiers genevois. Ainsi le «Chantepoulet» est farci avec tomates, salade, fromage, sauce pimentée maison et bien entendu du poulet pané de Satigny.

Leurs bagels sont préparés chaque jour avec de la farine bio provenant de la ferme des Verpillères à Choulex. Juliette sourit en se rappelant les six mois de tests passés dans la cuisine afin de trouver les saveurs et consistances idéales. La recette du bagel veut qu’il soit cuit à l’étouffée, avant d’être enfourné afin d’obtenir une croûte très fine et une mie ferme.

Les boissons font la part belle aux produits locaux, du jus de pomme de Meinier au thé froid Vitalay, jusqu’au vin de la cave Les Perrières, domaine familial dans le village de Peissy. Les glaces artisanales sont romandes et véganes. Oba propose des parfums à la texture onctueuse, alors que Paleta Loca compose des glaces à l’eau s’inspirant fidèlement d’une spécialité mexicaine, les paletas, ou des savoureux bâtonnets de glace contenant 70% de fruits.


www.pavillondeskids.ch Quai Gustave-Ador 7, Genève. Prix entre 12 et 15 fr. Horaires (tant qu’il fait beau et chaud) lundi-dimanche 9h-22h (jeudi-samedi 23h).