Horlogerie

La Baume du «Temps»

Le groupe Richemont a lancé une nouvelle marque ce printemps. La rédaction a imaginé son propre modèle et testé le fonctionnement de l’entreprise

Elle a coûté 530 euros et appartient tout entière au Temps. Son mouvement est japonais, mais elle a été assemblée aux Pays-Bas. Cette Baume, c’est la rédaction qui l’a dessinée et qui se l’est offerte pour tester cette nouvelle marque de Richemont.

Lire aussi: Baume, le beau pari déjà imparfait de Richemont (21.05.2018)

Quelques lignes de contexte… Baume a été lancée en mai dernier. Il s’agit d’une émanation de la marque existante Baume & Mercier, qui couvre l’entrée de gamme chez Richemont. Elle doit répondre à trois fortes tendances de consommation identifiées par le groupe de luxe genevois: des produits personnalisables, des matières premières respectueuses de l’environnement et un «outil numérique performant» permettant un achat en ligne rapide.

Sur l’aspect économique et stratégique de ce projet, l’essentiel a déjà été dit. L’idée de Richemont apparaît bonne car le groupe n’avait encore aucune offre de ce type dans son portefeuille, qui répond pourtant à une vraie attente du marché. En revanche, on peut regretter que le segment de prix retenu (entre 500 et 1000 francs) n’ait pas été plus agressif. Et que le nom soit aussi proche de celui de Baume & Mercier, marque dont l’image reste encore fragile aujourd’hui.

Lire aussi: Baume & Mercier lance son propre calibre (15.01.2018)

Dix minutes chrono

Intéressons-nous maintenant au produit en tant que tel. Les promesses initiales de Baume – personnalisation facile et rapide de la montre grâce à ce fameux «outil numérique performant» – sont tenues. En tenant compte de nos hésitations d’ordre stylistique, il nous a fallu au total dix petites minutes pour réaliser «notre» montre.

En guise de personnalisation, il s’agit en fait de choisir la taille du boîtier (41 mm ou 35 mm), sa complication et donc son mouvement (date rétrograde ou non, phase de lune, petite seconde), la couleur du cadran, des aiguilles, du boîtier et le type de bracelet. A la fin, il est possible d’inscrire quelque chose au dos de la montre (en police Times ou en Arial, pour les fans de typographie). Un bon point, trop rare dans l’e-commerce: il est possible d’acheter sa montre sans se créer de compte client.

Facile, rapide, intuitif, le site internet de Baume ne pose aucun problème pour la confection de sa montre. Deux jours plus tard, un premier courriel nous apprend que l’objet «est en cours d’assemblage». C’est bien parti.

La montre qui prend son temps

Les accrocs sont apparus deux semaines plus tard, lorsqu’un autre message nous informe que notre commande ne pouvait pas être délivrée. La cause? Un problème d’adresse (pourtant correctement indiquée). On nous renvoie à un numéro de téléphone (qui ne fonctionne pas) pour régler la situation. Nos questions restant sans réponses, il a fallu envoyer un e-mail aux responsables de l’entreprise pour que la situation se débloque. Un mois après la confection de la montre, la voilà donc qui est finalement arrivée à la rédaction – dans un emballage en carton recyclé, puisque le côté «vert» de l’opération est mis en avant jusque dans les moindres détails.

Une fois la pièce en main, le verdict est plutôt bon. Il n’y a bien sûr que peu à en attendre du point de vue strictement horloger – même si, à ce niveau de prix, les mouvements quartz de Miyota font tout ce qu’on attend d’eux –, mais l’habillage se révèle particulièrement soigné. Enfin, le design général est parfaitement dans l’air du temps, avec ce côté épuré, un peu «danielwellingtonien», qui séduit très largement aujourd’hui. Au point que les collègues ont été nombreux à vouloir l’accrocher à leur poignet.

La patronne de Baume, Marie-Emmanuelle Chassot, reconnaît volontiers des erreurs de jeunesse. «Vous n’avez pas été un cas isolé au démarrage, même si vous n’avez pas eu de chance, note-t-elle au sujet des problèmes susmentionnés. Nous avons agi tout de suite en faisant un audit des performances des transporteurs par pays.» Initialement confiées à l’entreprise DPD, les livraisons suisses sont désormais réalisées par DHL. De manière plus globale, elle assure que l’accueil réservé jusqu’ici à la marque est «très bon».


Spécificités

Marque: Baume

Collection: Custom Timepieces

Diamètre: 41 mm

Boîtier: Acier argenté

Calibre: Miyota quartz

Prix: 530 euros

Publicité