Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
Le cours d’eau serpente dans son lit, s’élance en cascades et poursuit inlassablement son travail de polissage de la roche.

Un jour, une idée

Les belles ondes des gorges de Covatannaz

Chargées d’histoire et de reliques des temps anciens, les Gorges de Covatannaz lient les localités vaudoises de Sainte-Croix et Vuitebœuf. Un parcours propice à la méditation et à la contemplation

Selon les géobiologistes, les gorges de Covatannaz – prononcer «Covatanne» – seraient dotées de six points d’action énergétique et d’un taux élevé de Bovis, unité de mesure du supposé taux vibratoire des êtres et éléments. Que l’on croie ou non à la géobiologie, discipline mêlant énergie tellurique, esprits de la nature ou encore mémoire de la pierre, une chose est sûre: ces gorges-là ont un potentiel ressourçant indéniable.

Après cette balade d’une petite heure menant de Sainte-Croix à Vuitebœuf, ou l’inverse, on se sent comme rechargé et empli d’une sensation de bien-être. Depuis Sainte-Croix, la promenade commence dans les pâturages, entre les pentes boisées et les doux champs de blé, en compagnie de troupeaux de vaches impassibles.

Une fois l’orée de la forêt franchie, l’ambiance change du tout au tout. Le tapis de feuilles mortes brun contraste avec la mousse verte qui habille les arbres et les roches, tandis que le murmure de la rivière de l’Arnon s’intensifie. Puis, on entre dans le vif du sujet une fois le cours d’eau en vue, qui serpente dans son lit, s’élance en cascades et poursuit inlassablement son travail de polissage de la roche. Lorsqu’il a plu pendant plusieurs jours ou en période de fonte des neiges, une belle cascade d’environ 15 mètres surgit d’une grotte sur la rive gauche. Les falaises surplombant les gorges donnent à la région des allures alpines.

Le parcours est truffé de curiosités naturelles, comme des grottes, des blocs erratiques et autres concrétions en tuf de l’époque glaciaire. Le chemin des gorges était emprunté par les Celtes et les Romains, comme en témoignent des objets de culte retrouvés dans des fouilles. Le sentier des gorges fut officiellement ouvert en 1856 et constituait le seul chemin pour Sainte-Croix, pour ceux qui ne pouvaient se payer le trajet par poste ou train.


Pour y aller: prendre depuis Yverdon-les-Bains le petit train pour Sainte-Croix, ou descendre à Vuitebœuf si vous voulez remonter les gorges. En voiture, le parking est gratuit dans ce village. Après avoir descendu les gorges, il est possible de poursuivre jusqu’à Baulmes, voire Yverdon-les-Bains.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo lifestyle

Les secrets d'un dressing minimaliste

«Moins, c'est mieux», y compris dans sa garde-robe. En collaboration avec responsables.ch, la blogueuse et auteure de «Fashion mais pas victime» Mélanie Blanc vous donne ses conseils pour acheter modérément et rester branché.

Les secrets d'un dressing minimaliste

n/a