Les bonnes résolutions du début d’année ne servent à rien. Aussitôt adoptées, et déjà oubliées. Sauf qu’en matière de bulles, il y a des expériences qui font tellement mal à la tête qu’on s’en souvient longtemps. Le champagne de tante Huguette, le mousseux de l’apéro du bureau voisin? Plus jamais! De la bulle cache-misère, industrielle mais soi-disant festive, servie frappée afin d’anesthésier les papilles. L’opération, si elle se révèle sans saveur, n’est pas sans douleur.

Une boisson d’élégance

Toutes les bulles ne se valent évidemment pas, et cela se confirme également pour la bière. D’un côté des productions aux volumes vertigineux, pas toutes mauvaises mais sans âme, vouées à être bues plutôt que dégustées. De l’autre, des microcuvées d’artisans tombés amoureux d’un processus qu’ils peaufinent au gré de leurs expérimentations. C’est le cas de Minuscule, dont le mot d’ordre est de faire de la bière une boisson d’élégance.

Biochimiste de formation

L’histoire débute en mai 2012 pour Benoît Falquet qui, avec un modeste kit de brassage amateur, réalise une première expérience qu’il destine à ses proches. Biochimiste de formation, l’homme connaît bien les levures et met en pratique ses connaissances avec un certain succès. Quelques mois passent avant que Noé Mage le rejoigne dans l’aventure. Le duo explore, développe, ajuste, et la future «Première Cuvée» voit peu à peu le jour pour être finalement lancée en avril 2016.

Des notes de réglisse, de miel et de houblon

Inspirée par des bières d’abbayes telle la Westmalle Tripel, la Kwak ou encore la Chimay Grande Réserve, elle présente une robe légèrement ambrée, un nez floral et épicé, ainsi qu’une bouche ronde et ample. Des notes de réglisse, de miel et de houblon lui procurent une belle élégance et une réelle complexité. Voilà qui tranche avec l’idée trop souvent répandue d’une boisson tristement banale, tout juste bonne pour accompagner la saucisse-frites.

Plusieurs établissements genevois proposent déjà la «Première Cuvée» à leurs clients, les commandes de particuliers pouvant s’effectuer via le site internet de la marque.

Minuscule Genève – Osons l’élégance, www.minuscule.ch