élégance française

Bleu de travail

Le onze tricolore assure désormais le service à l’extérieur en marinière. Karl Lagerfeld a réalisé la photo officielle du nouveau maillot. Un retour de l’élégance dans un monde de voyous?

C’est peut-être le début d’une reconquête. Sur les terrains de football – ces jardins engazonnés où des voyous s’adonnent à un sport de gentlemen –, le sport hexagonal serait en train de faire renaître l’élégance, balle au pied. Pour preuve, la nouvelle tenue extérieure de l’Equipe de France, qui «célèbre l’élégance à la française», dixit Nike, l’équipementier américain à l’origine de cette révolution.

Révolution car, après des décennies d’errance esthétique, le onze tricolore en revient à une valeur phare du chic français: la marinière. Fines (suffisamment?) rayures bleu marine sur maillot blanc très ajusté, les infâmes opus des décennies précédentes ne sont plus qu’un mauvais souvenir. Cette élégance héritée du tricot rayé des marins est un élément du patrimoine culturel national depuis le XIXe siècle. Elle a été célébrée entre autres par Picasso, Coco Chanel, Brigitte Bardot ou encore Jean-Paul Gaultier. Cette fois, c’est Karl Lagerfeld qui joint son nom à cette version: le couturier a été mandaté pour réaliser la photo officielle de promotion du nouveau maillot.

Ne reste plus qu’à remplacer les abjectes chaussures à crampons actuelles par la bonne vieille espadrille de corde; les tatouages et piercings des bad boys par la gomina et la moustache en guidon; les coups de boule à l’adversaire et les insultes au sélectionneur par les règles élémentaires du savoir-vivre. L’art de la balle au pied deviendra à coup sûr une activité de gentlemen pratiquée par des gentlemen. Enfin.

Publicité