Un jour, une idée

Ces blousons qui racontent des histoires à Nyon

Raphaël Vian met en lumière des femmes, des hommes ou encore des institutions dont l’engagement pour leur quartier lui semble intéressant et méritoire, grâce à d’étonnants bombers

Ils sont noirs et anonymes à l’extérieur, toujours colorés et très personnels à l’intérieur. Ils, ce sont les bombers de Dstrict, un projet associatif pour le moins original et novateur. L’ambition de Raphaël Vian, son fondateur? Mettre en lumière des femmes, des hommes ou encore des institutions dont l’engagement pour leur quartier lui semble particulièrement intéressant et méritoire.

Cela grâce à d’étonnants blousons inspirés de la Flight jacket MA-1, incontournable pièce du vestiaire militaire rendue célèbre dès les années 50 par les pilotes de chasse et d’hélicoptère américains. Rien de guerrier pourtant dans la démarche de Dstrict, bien au contraire. Même si la particularité des bombers de l’association peut de prime abord sembler bien camouflée. C’est en effet la doublure interne de la veste, unique à chaque exemplaire et choisie par le futur propriétaire de la pièce, qui signe sa différence. Chaque blouson, confectionné artisanalement à Nyon, témoigne ainsi du lien particulier qui unit l’heureux élu appelé à le porter avec l’environnement de vie qui est le sien.

Dstrict, c’est donc l’histoire de vestes qui racontent des histoires. Si l’association s’est pour l’heure concentrée sur des engagements nyonnais, Raphaël Vian ne compte évidemment pas s’arrêter là. «Des histoires d’attachement à son quartier qui débouchent sur de belles initiatives locales, il y en a tant à raconter! Sans compter le fait que certains quartiers, dont l’image n’est pas toujours idyllique aux yeux de tous, ont eux aussi des engagements à valoriser.»

On l’aura compris, la démarche de Dstrict est profondément citoyenne, atypique, décalée et quelque peu utopique. D’autant qu’aucun bomber n’est à vendre. Se faire l’écho d’engagements aussi locaux qu’essentiels pour le mieux-vivre ensemble, telle est la mission que l’association s’est engagée à poursuivre. Et vous, avez-vous une belle histoire à raconter? Si oui, n’hésitez pas à le faire savoir à Dstrict. Un bomber pourrait prochainement s’en faire l’écho!


Dstrict, Bombers de quartiers, ruelle de la Poterne, Nyon, tél. 078 705 54 12.

Publicité