Leur amitié a été scellée par trois ans d’internat pendant leur CFC de fleuriste à Lullier. Désormais inséparables, Orane et Kayla sont devenues colocataires et, depuis une année, ont lancé de façon spontanée une petite collaboration dans leur domaine commun.

«Dans les boutiques d’art floral qui nous emploient, nous n’avions pas l’occasion de travailler avec les fleurs séchées, explique Orane. Nous nous amusions donc à créer ce type de bouquets à la maison. Pour nous, c’était thérapeutique! Tout a démarré après avoir posté quelques photos sur un compte Instagram que nous avions baptisé Feuille Caillou Ciseaux.» Effectivement, cette première vitrine virtuelle leur permet d’attirer les premières sollicitations afin de réaliser des mandats de décoration ou de participer à des marchés de créateurs locaux.

«Nous connaissons les besoins en eau des différents types de végétaux; il y a des variétés qui ne pourraient jamais être séchées, comme la tulipe, par exemple, avec sa tige trop aqueuse. Toutefois, le choix demeure très large et l’exercice particulièrement plaisant!» s’enthousiasme Kayla. «Lors du séchage naturel, tête en bas et à l’abri de la lumière, les fleurs prennent des tons beiges pour un résultat qui peut s’avérer assez terne. Notre marque de fabrique est donc de jouer avec les couleurs en les sprayant.»

En plus de leurs assortiments aux couleurs vitaminées mais aussi aux tonalités froides et très élégantes comme le bleu-gris, les déclinaisons Bohola comprennent également des couronnes et des mini-jardins sous cloche, dans le sillon de la tendance des «petits mondes végétaux». Il leur arrive aussi de créer des parures de cheveux ou d’expérimenter avec des éléments textiles en utilisant des tentures murales en macramé (ci-dessous) comme tableau de base.

Très plébiscités ces derniers temps, ces bouquets apportent une vraie touche «boho-chic» et s’accordent à tous les univers, comme le prouve l’abondance d’images sur la plateforme Pinterest: en botte généreuse dans une ancienne carafe ou dans une dame-jeanne pour une touche rétro ou par touches plus délicates, en plaçant des tiges dans un soliflore. Parmi les propositions, on a également repéré l’option sapin de Noël, ce qui pourrait représenter une variation écolo et gaie pour les fêtes de fin d’année.


Bohola, fleuriste, aussi sur Instagram. Retrouvez tous les articles de la rubrique «Un jour, une idée».