Vous ne connaissez pas la bondola? Ne vous culpabilisez pas: ce cépage autochtone tessinois, autrefois omnipotent dans le Sopraceneri, a failli disparaître à la suite de l’irruption du merlot dans le sud des Alpes, en 1906. Il recouvre aujourd’hui à peine quelques hectares, dont 5000 m2 chez Giorgio Rossi, dans le hameau de Mondo, au-dessus de Sementina. Frère du completer grison et de l’humagne blanche, il n’a pas de parents connus.

L’Azienda Mondo compte 5 ha de vignes répartis en 25 parcelles en terrasses entre Monte Carasso et Gordola. Ancien ingénieur civil devenu vigneron par passion, Giorgio Rossi s’occupe de la vigne de bondola héritée de son père avec une attention toute particulière. Depuis sa première vinification, en 1995, il a multiplié les expérimentations: après l’avoir élevée en cuve, puis en barrique de 225 litres, il a opté dès 2008 pour une solution mixte: un tiers en cuve, un tiers en barrique et un tiers en foudre de 500 litres «pour privilégier l’expression du fruit».

La rencontre annuelle de la Mémoire des vins suisses, cette fin de semaine à Bellinzone, constituait l’occasion idéale pour déguster cette rareté. Membre de l’association depuis 2010, Giorgio Rossi faisait déguster ses quatre derniers millésimes. J’ai beaucoup aimé le 2009, avec sa robe violacée: le nez, très frais, exhale des arômes de petits fruits noirs avec une délicate note épicée. La bouche présente une structure moyenne, avec une acidité vivifiante – la signature du cépage – qui porte un fruit éclatant. Un vin joyeux et rustique, à faible teneur en alcool, idéal pour accompagner un plat de salami et de jambon cru.

Giorgio Rossi produit chaque année 4000 bouteilles de bondola: 2000 de rouge et 2000 de rosé, une nouveauté pensée pour dynamiser la réputation du cépage, souvent méprisé au Tessin. Il produit également deux crus issus du merlot: Scintilla, vinifié et élevé en cuves inox; Ronco dei Ciliegi (90% merlot, 10% cabernet sauvignon élevé en barrique). Sans oublier deux vins blancs, Iris (chardonnay, sauvignon blanc et pinot noir vinifié en blanc) et Crudèll, assemblage de différents cépages élevés sous bois.

Où l’acheter? Azienda Mondo, Al Mondo, 6514 Sementina. Tél. 091 857 45 58. www.aziendamondo.ch. Prix: 19 francs.

Les autres chroniques sur www.letemps.ch/vinotheque