Afin de répondre aux contraintes du bâtiment classé que sont les Halles de l’Ile, l’étagère massive autoportante, quatre tonnes de métal en acier galvanisé pour la précision, a été fabriquée sur mesure. Minimale et imposante, la bibliothèque de Bongo Joe grouille de centaines de pochettes vinyles, pour une sensation de joyeuse sobriété. Attisé, le regard s’y balade, de l’homme aux pantalons rouges, torse nu et visage couvert par un masque africain pour le disque afro-funk Otodi de Voudou Game aux poses lascives présentant des bandes-sons de vieux film italiens obscurs.

Au premier abord, on pourrait être intimidé par l’originalité et la variété des références musicales. «On est des généralistes de la face B de la musique», s’amuse le fondateur, Cyril Yétérian, avant de nous rassurer en nous montrant la répartition des bacs. Près de la caisse, on n’est pas trop désorienté, car on tombe d’abord sur du cru local ainsi sur quelques noms célèbres comme le légendaire groupe électro Kraftwerk. Mais il vaut mieux lâcher tout repère, naviguer au hasard des bacs, enfiler un casque et écouter les microsillons en admirant le Rhône.

En plus de la sélection de disques, neufs et d’occasion, un mur réunit les éditions signées par ce label défricheur qui a réussi à se faire un nom à l’international. Parmi les succès qui ont boosté sa renommée figure notamment la sortie en 2018 du premier disque du groupe turc Altin Gün:

A la fureur de leur groove funky parfumé de seventies succède plus récemment le rock psychédélique du trio stambouliote Lalalar. Dernières sorties en date, La Ola Interior explore le versant ambient de l’électro espagnole des années 80, alors que la formation lausannoise Meril Wubslin cligne de l’œil au Velvet Underground avec son folk répétitif planant.

En attendant de pouvoir inaugurer la partie café de leur nouvelle arcade et fêter comme il se doit ses 5 ans, le label prépare déjà la sortie d’un album numérique où ses artistes, locaux et internationaux, réinterprètent un morceau de leurs confrères. Un croisement cocasse de reprises qui fera en quelque sorte fusionner le catalogue.


Bongo Joe Records, place de l’Ile 1, Genève, tél. 078 708 26 78, ma-sa 13h-19h. Retrouvez tous les articles de la rubrique «Un jour, une idée».