La terrasse du jour

Bouquets de fleurs en Gruyère, à La Pinte des Mossettes

Pluma de porc marinée aux bourgeons d’épicéa. Petits rouleaux de pommes de terre au serpolet. Crème de la Gruyère infusée à la benoîte urbaine. Yogourt glacé à la tanaisie

Des fleurs par-ci, des plantes par-là: à La Pinte des Mossettes, près de Charmey, la délicatesse des mets se nourrit de l’herbier des environs (cardamine des prés, achillée, pissenlit, doucette) et de légumes sauvages (berce, egopode, ortie, etc.). Si cette immersion de la flore alpine sur les tables de cette auberge des hauts de La Valsainte a été lancée par Judith Baumann dans les années 1990, les tenanciers, Virginie Tinembart en cuisine et Georgy Blanchet, ont, en cinq ans, touché loin à la ronde et décroché un 15 sur 20 au GaultMillau.

Le duo a fait tout juste: travailler avec des producteurs de la Gruyère, notamment pour les viandes et un extraordinaire pain au levain naturel chauffé au four à bois, rassembler une belle sélection de vins confectionnés en biodynamie, servir une eau de source filtrée à la place des traditionnelles bouteilles minérales et dresser des tables bucoliques sous le marronnier ou près de la bâtisse.

On les regrettera, ici. Car ce bel été 2015 sera leur dernier. Ils partent en quête d’une cuisine plus abordable, dans un lieu qui soit le leur, plus proche de Bulle ou de Fribourg et ouvert toute l’année. Pour honorer leur cuisine du cœur et tenter de deviner le nom de leur future adresse gourmande, on y monte avant le 8 novembre. Au choix: le menu d’été (98 francs) ou sa déclinaison végétarienne (88 francs). Chapeau. Et des fleurs. Beaucoup de fleurs. La Pinte des Mossettes, rte des Echelettes 8, Cerniat (FR).Tél. 026 927 20 97.Fermé di soir, lu, ma et me. www.pintedesmossettes.ch