Alors que les cinémas sont encore fermés, il est possible d’opter pour un streaming de qualité, de parfaire notre culture cinématographique et d’élargir notre capacité d’observation, grâce au site Bynwr.com, qui reprend les initiales de son créateur, Nicolas Winding Refn. Le nom du réalisateur danois a été notamment rendu célèbre par son thriller Drive, qui a aussi, au passage, contribué à propulser Ryan Gosling en tant qu’acteur et sex-symbol international en 2011.

Le but de cette plateforme est de dédier un espace aux films rares et méconnus, en les sauvant ainsi de l’oubli. Collectionneur maniaque de films de série B, Winding Refn fait ici preuve non seulement de générosité en partageant ces archives, mais surtout d’une excellente supervision en tant que curateur. C’est lui qui déniche ces pépites, en acquiert les droits et s’attelle à leur restauration afin d’offrir, chaque mois, trois longs métrages non conventionnels. Chaque sortie est copieusement agrémentée d’un dossier compilant interviews, photographies, vidéos, musique, sans parler des articles rédigés par des plumes influentes. Tous ces joyeux compléments multimédias ne font que révéler les éclaboussures culturelles de chaque film et rendent ainsi compte de la pertinence de l’héritage en question.

«Il s’agit d’une magnifique initiative qui se démarque dans le magma de l’offre cinématographique disponible online, confirme Jasmin Basic, programmatrice pour divers grands festivals de cinéma et productrice. En plus de la qualité de la recherche et des dossiers extrêmement bien ficelés, on perçoit le respect envers les contenus. On peut parler d’une vraie mise en valeur. La sélection ne tombe jamais dans une posture hype, ni dans la volonté de vouloir surprendre à tout prix, ce qui risquerait de la faire tomber dans le piège du cabinet de curiosités. Et paradoxalement, l’internaute arrive enfin à ralentir, à prendre son temps, passant d’un podcast à un concert, d’un film à un article.»


Le lien vers la plateforme: www.bynwr.com


Tous les articles de la rubrique «Un jour, une idée».