label france (4)

Le cabas, accessoire bobio

Notre objet cocorico du jour: le cabas de la marque Apolis, réalisé en collaboration avec le magasin-label FrenchTrotters

En politique, le coup du drapeau, ça fonctionne pas mal. Regardez Ségolène Royal qui tente encore et toujours de ramener le symbole vers la gauche. Et Marine Le Pen, qui en inonde l’extrême droite. Bon, mais, dans la mode, la bannière tricolore, elle s’affiche? Honnêtement, pas trop. Quoique, cela commence un peu. En témoigne notre objet du jour, le cabas de la marque Apolis, réalisé en collaboration avec le magasin-label French­Trotters.

Les ingrédients sont basiques. De la toile de jute, deux anses en cuir rivetées bien solide et un gros drapeau. La forme, aussi: le cabas, ou «sac à provisions». «Il faut arriver à jouer sur l’identité plutôt que sur une esthétique originale», confiait le fondateur de FrenchTrotters au magazine Spray, en mars dernier. Faut-il préciser que ce cabas est fabriqué selon les préceptes du développement durable? Bien sûr que non. Traditionnel, pratique, durable. Faire son marché avec l’identité nationale à bout de bras, difficile de faire plus contemporain.

Cabas Apolis + FrenchTrotters, 80 € sur www.frenchtrotters.fr Prochain épisode: Le coq sportif, remplumé.

Publicité