Un jour, une idée

Au Café du MEG, après l’art, la gourmandise

Le Musée d’ethnographie de Genève renouvelle la gérance de son bistrot. Mais l’endroit garde son ambiance familiale

L’aspiration de tout musée contemporain est d’être aussi un lieu de vie. Après une nouvelle enveloppe architecturale dévoilée en 2014, la récompense du Prix du musée européen en 2017, le Musée d’ethnographie de Genève (MEG) a su conquérir un vaste public. Il est notamment prisé par les familles grâce aux nombreuses animations dédiées aux enfants et à l’esplanade fleurie attenante, où les enfants peuvent jouer, laissant aux adultes le plaisir de siroter un thé dans le café-restaurant aux grandes baies vitrées.

Lire aussi: Boris Wastiau, le conservateur qui veut tout changer

Avec une équipe presque entièrement italienne, la cuisine du Café du MEG ne pouvait que puiser dans les saveurs méditerranéennes. Sa carte succincte s’adapte à tous les régimes – végétarien, végane et sans lactose – et le menu du jour varie selon les humeurs et les trouvailles de la nouvelle gérante, Antonietta Riviello. La jeune femme originaire de la province de Salerno, en Campanie, sélectionne les produits locaux en plus de quelques denrées qu’elle reçoit de son village natal, comme l’huile d’olive et le meloncello, une variante de limoncello à base de melon.

«Cette première carte a été pensée pour satisfaire un public très varié. J’ai voulu renouveler tout en douceur en misant sur des valeurs sûres. J’ai par exemple remplacé la quiche par un gâteau de pommes de terre avec emmental et speck. Le risotto constitue ici un autre plat signature, décliné au gré des saisons: à la courge, aux bolets, au safran, à l’huile de truffe ou à l’encre de seiche», raconte la tenancière trentenaire.

Le restaurant est ouvert exclusivement à midi, alors que le café propose tout au long de la journée un assortiment de snacks, boissons et une magnifique carte de pâtisseries faites maison avec aussi des variantes sans lactose et sans gluten. On y déguste un très réussi gâteau aux carottes, noisettes et cannelle, moelleux et parfumé à souhait. Ne pouvait manquer une spécialité napolitaine, la sfogliatella, cette sorte de chausson qui cache, sous sa pâte croustillante, un cœur fondant de crème à base de ricotta parfumée à l’orange.


Café du MEG, boulevard Carl-Vogt 65, Genève, tél. 022 418 90 86, ma-di 9h30-18h, brunch tous les dimanches. Tous les articles de la rubrique «Un jour, une idée».

Publicité