En carafe

Les Cailloutis 2016, domaine des Landions

Diplômé HEC et œnologue, Morgan Meier produit des pinots noirs de haute couture

En un peu plus de trois ans, Morgan Meier s’est fait un nom dans le petit monde des vins suisses. Avec une identité très forte qu’il doit à une production entièrement dédiée au pinot noir. Un cépage qui fait partie de l’ADN du Neuchâtelois de 29 ans, diplômé HEC puis formé à l’œnologie à Dijon. Son père, Denis, ingénieur agronome et pépiniériste, a sélectionné pendant deux décennies les clones les plus qualitatifs sur le domaine familial de 25 hectares. Il vendait le raisin, ce que son fils continue à faire pour les trois quarts de la production.

Pendant ses études en Bourgogne, Morgan Meier a affiné sa connaissance du pinot noir en effectuant des stages chez David Duband et Armand Rousseau, des références de la Côte de Nuits. De retour à Neuchâtel, il a vinifié son premier vrai millésime en 2015. Il a placé d’emblée la barre très haut avec les trois cuvées produites (Les Cailloutis, Les Landions et Le Clos du Château) avec un fruit gourmand, une matière soyeuse et un élevage soigné.

Le résultat est encore plus abouti dans le millésime 2016. Les Cailloutis, cuvée d’entrée de gamme, offre une séduction immédiate avec ses arômes de framboise écrasée, de ronces et une fine note fumée. La bouche est précise, caressante, avec un élevage sous bois qui magnifie un fruit ciselé porté par une belle vivacité jusque dans une finale persistante sur la fraise des bois. De la haute couture qui souligne l’immense potentiel du pinot noir en pays neuchâtelois.

Lire aussi: L’œnologue qui murmure à l’oreille des vignerons  


Où l’acheter? Domaine des Landions, chemin des Landions 24, 2016 Cortaillod. Prix: 29 francs.

Publicité