Ses débuts dans la création ont lieu dans l’univers de la bijouterie, qu’elle explore en long et en large durant un bachelor en design bijoux et accessoires à la HEAD à Genève. Que ce soit devant un établi de bijoutière ou devant un ordinateur, Camille Dols aime expérimenter et affectionne depuis toujours le travail manuel minutieux tout comme la découverte de nouvelles technologies. Ainsi, en phase d’expérimentation, elle plonge dans la découpe laser, puis dans la reliure de carnets pour ensuite s’intéresser aux rudiments des circuits électriques.

En 2017, elle dévoile ses Escape Box, de petites boîtes noires qui superposent plusieurs images sur plexiglas avec un rétroéclairage LED. Ces paysages bleutés et brumeux se composent à partir de ses vidéos tournées lors de promenades solitaires dans la nature. Il a fallu neuf mois de développement en collaboration avec le Fab Lab de Renens afin de réaliser un système d’alimentation sans câble électrique afin que ces écrans lumineux puissent décorer un mur comme une percée vers une autre dimension, incontestablement onirique.

Les scènes que la jeune designer capture avec son appareil invitent à la contemplation: un lac placide, des cimes enneigées, voilà les horizons silencieux qu’elle transpose sur des objets quotidiens comme des pochettes de diverses dimensions. Ces impressions numériques sur PVC passent dans les mains d’un artisan sellier qui, avec ses finitions en cuir, donne vie à un accessoire sobre et élégant, s’utilisant comme sac ou porte-documents.

Dans ses productions plus récentes, intitulées Haïku, elle a expérimenté l’émulsion, un procédé qui permet de transférer les images Polaroid sur du papier aquarelle. Lorsqu’on immerge une photographie instantanée développée dans de l’eau chaude, les différentes parties qui la constituent se séparent pour ne laisser que l’image flotter dans l’eau. A l’instar d’un textile extrêmement fin et souple, la photographie danse dans le liquide. Une fois cette couche délicate fixée à nouveau sur le papier, le résultat exclut le traditionnel format carré pour révéler des ondulations et des effets de pliage. Prendre une photo, la libérer, puis la capturer une seconde fois.


Camille Dols, la poésie au quotidien, design suisse, objets, photographies, bijoux, accessoires et papeterie en vente sur internet. Retrouvez tous les articles de la rubrique «Un jour, une idée»