Vous pourriez facilement passer devant sa devanture sans même le remarquer. D’ici et d’ailleurs pourrait ressembler à une arcade street food lambda, si on ne prêtait pas attention aux gestes précis de son chef. Je l’observe à travers la vitre. Cheveux longs coiffés en queue de cheval, il s’affaire à composer une salade comme si c’était un bouquet à offrir.

Dans le bol, la combinaison du blanc, du rose et du violet serait parfaite pour un cliché Instagram. C’est son Buddha Bowl, mélangeant plusieurs sortes de choux avec betterave, radis, champignons de Paris et fenouil. Les derniers gestes du chef subliment son plat avec des assaisonnements maison: ail frit, sésame grillé ou jus de pamplemousse utilisé comme vinaigre, ainsi qu’une sauce verte à base d’épinards, de thym, de gingembre et d’oignons fanes.

Je commande rarement des salades lorsque je mange dehors, mon choix se porte donc sur une soupe de nouilles de riz aux lentilles roses et à la crème de coco. Je m’installe dans un parc voisin et l’explosion de goûts inattendus transforme ma pause déjeuner en un moment de réconfort total. Je découvre un équilibre parfait entre le sucré et le salé, une partition qui associe le fondant et le croquant, grâce à des lamelles croustillantes à base de farine et d'œuf, dont la saveur ressemble à des merveilles de carnaval salées.

Moe est un chef inspiré qui n’aime pas se répéter. Il réalise souvent des croquis peints à l’aquarelle pour imaginer ses prochaines créations. Ayant hérité du virus de la cuisine de son père apache et de sa mère birmano-japonaise, il a grandi en Californie avant de parcourir le monde, notamment en ouvrant un restaurant français au Zimbabwe. Il a également travaillé dans des hôtels de luxe, avant de rentrer en Suisse pour faire le catering de la chanteuse Shania Twain.

Son dada? Pouvoir tout faire en partant d’ingrédients simples. «Même avec une tomate, vous devriez être capable de préparer un repas complet, une soupe, une salade, et même un dessert!» me lance-t-il avec son accent qui rend notre communication par moments très laborieuse. Je reviendrai lui voler des recettes, avec l’excuse de goûter son burger végétarien de tofu laqué ou ses lasagnes aux aubergines.

Take away et catering D’ici et d’ailleurs, 9, av. Vibert, Carouge, 077 435 44 33, lu-ve: 11h30-15h30 et de 16h30-18h30.


Retrouvez tous les articles de la rubrique « Un jour, une idée ».