Un jour, une idée

A Champéry, le restaurant Le 42 envoûte les sens

Antoine et Amandine œuvrent en ce lieu qui marque par sa distinction, son élégance et sa modernité culinaires

Antoine et Amandine. Ce sont les prénoms des deux jeunes trentenaires qui ont ouvert en décembre 2018 le 42. Le numéro de la rue? Non, l’année de naissance du propriétaire de la maison. Un restaurant tout en distinction, en élégance et en modernité. En chaleur aussi, avec son décor blanc et anthracite où le bois structure l’espace autour d’un comptoir lumineux qui imite la glace.

Amandine, les cheveux noirs impeccablement coupés au carré, y déploie son remarquable savoir dans l’accueil et distille d’excellents conseils en matière d’accords mets-vins. Il ne vous plaît pas? Alors on change! Pendant ce temps, en cuisine, c’est son compagnon, Antoine Gonnet, qui s’active derrière les fourneaux, seul ou presque. Avant de venir ici, il a passé au Chabichou, à Courchevel (F), noté 18/20 – c’est d’ailleurs là que lui et Amandine se sont rencontrés. Et en Suisse, il a notamment brillé à l’Etoile, à Charmey (FR).

Du beau et de l’ambitieux

Dans les assiettes, qu’est-ce que cela donne? L’amuse-bouche annonce la couleur: bille de betterave, rouget, courge et carotte en bonbon, maki au crabe et citron. C’est beau! Suit un clin d’œil local, une raclette en espuma aérienne aux fleurs et aux croquantes mini-chips. On applaudit. La Saint-Jacques en graphique carpaccio se pare de caviar suisse et d’une exquise glace au yuzu. Une deuxième noix, entière, achève sa cuisson à table sur un galet noir chauffé à blanc, pertinemment sertie d’oignon et de granny smith. A l’évidence, ce chef-là a de l’ambition et de quoi la nourrir.

Alors on poursuit avec ce sandre à la cuisson idéale qui arrive escorté d’une délicate crème cendrée – original, même au-delà du jeu de mots! – et d’une envoûtante émulsion au foin. Seul défaut, le tout est juste tiède. Quant au filet de chevreuil truffé, mousse de persil tubéreux et kumquat, il se pare d’une jolie sauce acidulée. Le dessert chocolat-noisette-café en opaline délicate est à l’avenant, épatant pour les dressages. Un petit conseil au chef: ne pas hésiter à marquer encore un peu plus les saveurs des plats. Ils pourraient alors bien devenir inoubliables!


Restaurant Le 42, route de Chavalet 3, Champéry (VS), tél. 079 929 28 93, ma-di 12-14h et 19-21h.


Une fois par semaine, la rubrique «Un jour, une idée» est réalisée en collaboration avec Gault&Millau Channel.

Publicité