Douanne, sa rue centrale pavée et ses coteaux calcaires qui surplombent les eaux tranquilles du lac de Bienne. C’est là, dans la quiétude de sa cave du XVIe siècle, que Peter Schott reçoit le visiteur de passage. Ce vigneron affable et discret fait partie des locomotives de la viticulture bernoise. Ingénieur en génie civil de formation, il a repris le domaine familial en 1978, au retour d’un long séjour africain. «Jeune homme, je n’avais pas envie de travailler la vigne, précise-t-il. Quand mon père m’a dit qu’il prenait sa retraite, j’ai décidé de me lancer. Je ne le regrette pas, même si les premières années ont été difficiles.»

Autodidacte, Peter Schott a appris son métier pas à pas, en lisant et en suivant des cours de formation continue. Il a agrandi le domaine et diversifié l’encépagement, suite notamment à la libéralisation décidée en 1995 par le canton de Berne. Ce pionnier de la production intégrée est aujourd’hui à la tête de 3,1 ha de vigne qu’il bichonne avec le concours de son épouse Marie-Thérèse. A la cave, l’artisan vigneron «accompagne le raisin» pour produire des vins structurés mais frais. Avec une attention toute particulière pour ses chevaux de bataille, le chardonnay et le chasselas, décliné en deux vins.

Dans le millésime 2011, le chasselas sélection constitue une grande réussite. Pressé en grappe entière, élevé en foudre de chêne, il présente une robe or pale avec des reflets verts. Le nez est expressif et complexe, avec des arômes de tilleul, de fruits du verger (poire, pêche de vigne) et une note de miel. La bouche est ample, étonnamment dense, avec un élégant fruité, soutenu jusqu’en finale par une acidité bien intégrée. Un chasselas racé, tout en harmonie, idéal pour accompagner la chair fine d’un brochet du lac de Bienne.

Peter Schott propose neuf vins et un mousseux pour une production d’environ 25 000 bouteilles par an. Le chardonnay élevé en fût, magnifique dans le millésime 2010, manque un peu de vivacité en 2011. A noter également, deux jolis pinots noirs: le Classique au fruit croquant et le Réserve, élevé sous bois, à la fois délicat et structuré.

Où l’acheter? Peter et Marie-Thérèse Schott-Tranchant, Dorfgasse 43, 2513 Douanne. Tél. 032 315 24 86. http://peterschott.ch. Prix: 14,40 francs.