Bottines, baskets, escarpins. Chics, élégants, colorés. On dirait du cuir ou du daim. Mais les chaussures de la marque bordelaise Minuit sur Terre sont… véganes, fabriquées avec des matières à base de déchets viticoles et agricoles. Pulpe de raisin, résidus de pommes ou de céréales: des mélanges goûteux qui ont l’apparence de la maroquinerie traditionnelle. A mettre au compost après les avoir portées?

Lire aussi:

Lire aussi:

«Quand même pas, sourit Marie Viard-Klein, fondatrice de la marque. Sinon la chaussure risquerait de se décomposer sur nos pieds. Il y a des ajouts de fibres synthétiques et du coton recyclés. En revanche, on incite les consommateurs à nous renvoyer les paires usées pour récupérer les matières.»