C’est un petit morceau de Loire au cœur du Valais. Après avoir planté du cabernet franc à la fin des années 1990, Jacques Disner a repris en 2006 une parcelle de chenin blanc. Une vigne confiée par son beau-frère, qui projetait initialement de tout arracher. L’abandon du projet a permis au vigneron de Chamoson d’apprendre à domestiquer un cépage qu’il ne connaissait pas. Avec seulement 1500 m2 à sa disposition, il compte augmenter la surface pour répondre à la demande.

Fils du savagnin blanc, probable frère du sauvignon blanc, selon la bible des cépages Wine Grapes, le chenin blanc est originaire de la vallée de la Loire, où il recouvre 8500 hectares. C’est beaucoup moins qu’en Afrique du Sud (18 100 ha), où il est connu sous le nom de steen. En Suisse, c’est une rareté, avec seulement 6 hectares répartis entre les cantons de Genève, Vaud et du Valais. «Il s’adapte très bien», juge Jacques Disner, qui cherche millésime après millésime à obtenir un vin vif, droit, sans sucres résiduels.

Elevé en cuve sans fermentation malolactique, son chenin blanc 2011 présente une robe or brillante. D’abord retenu, le nez s’ouvre sur des arômes de fleurs blanches (tilleul, camomille) et une note citronnée. L’attaque en bouche est volumineuse, dense, avec un fruit séducteur soutenu par une acidité vivifiante. La finale se conclut sur une élégante note acidulée. Un joli vin qui accompagnera très bien une langoustine au curry doux.

Jacques Disner encave la vendange de 3,5 ha de vigne, dont une partie en propriété. Il a repris la cave des mains de son grand-père en 1987 – son père est devenu architecte, il arrive que le virus de la vigne saute une génération. Parmi les dix-huit cépages qu’il cultive, à signaler un autre cépage très répandu dans la Loire, le cabernet franc, vinifié sur le fruit; une dôle croquante composée de 50% de gamay et 50% de pinot noir; sans oublier Millenium, vin liquoreux à base d’ermitage (marsanne blanche) aux arômes de truffe blanche.

Où l’acheter? Cave à Polyte, Jacques Disner, rue de la Place 5, 1955 Chamoson. Tél. 079 220 35 11. www.polyte.ch. Prix: 21 francs.Les autres chroniques sur www.letemps.ch/vinotheque