Mélangeant considérations personnelles, citations littéraires et analyses sociologiques, l’écriture de Mona Chollet ouvre plusieurs pistes pour réfléchir au rapport que nous entretenons avec notre espace domestique. Le domicile, envisagé comme lieu de repli ou d’oisiveté irresponsable, semble avoir mauvaise réputation: voici le constat qui a servi de départ à son livre, Chez soi, une odyssée de l’espace domestique, aux Editions La Découverte (2015).

Dans une société qui nous incite à toujours s’activer, rester chez soi sonne peu glorieux. Mona Chollet, qui travaille également comme cheffe d’édition pour Le Monde diplomatique, aime passer du temps chez elle, pour écrire ou se détendre, et a déjà ressenti de la réprobation quant à ce penchant casanier. Ainsi, dans son essai intime et drôle, elle «cherche à augmenter, en les décrivant, les pouvoirs de la maison, en même temps qu’à leur donner la dignité que la pensée leur refuse souvent».

Le livre traite d’espace, de temps, de réseaux sociaux mais aussi de ménage. La journaliste franco-suisse, qui s’intéresse à la condition féminine, critique le fait que le travail domestique a longtemps été l’apanage des femmes, à travers l’image de la fée du logis, et cherche en même temps à réhabiliter ces tâches en y voyant un mode d’appropriation de son propre espace. Cela l’amène à un ordre qui rapproche paysage intérieur et paysage extérieur. La relation avec l’habitat devient presque dialectique, car les occupants ont une emprise sur les objets autant que ceux-ci les influencent.

«La maison desserre l’étau»

Investir son chez-soi n’est donc pas une mince affaire. A travers les multiples exemples que l’auteure croise inlassablement, on parvient à savourer l’enjeu de cet espace à soi, qui échappe à l’empire du calcul et de la rentabilité. «A l’écart d’un univers social saturé d’impuissance, de simulacre et d’animosité, parfois de violence, dans un monde à l’horizon bouché, la maison desserre l’étau», même si les bienfaits de la réclusion domestique sont plus plausibles lorsque celle-ci est volontaire.


«Chez soi. Une odyssée de l’espace domestique», de Mona Chollet, disponible en libre accès. Tous les articles de la rubrique «Un jour, une idée».