Un jour, une idée

Chez Street Kitchen, à Lausanne, c'est «comme en Afrique du Sud»

Aubergine rôtie au curcuma, bœuf effiloché, «granola salé»: voilà une cuisine qui met à l’honneur les influences de tous les continents pour en créer une unique et savoureuse

Avant d’être une histoire d’amour entre des clients lausannois et des assiettes multicolores parfumées, Street Kitchen est une histoire d’amour entre la Sud-Africaine Emma Litkie et le Lausannois Toni Schwab. Il y a quinze ans, la jeune fille au pair embarque sur un vol Cape Town-Genève, puis rencontre au comptoir d’un bar celui qui l’incitera à s’installer en Suisse.

Ils se lancent ensemble dans la gastronomie à petits pas; d’abord un food truck sud-africain à la Riponne, puis des spécialités proposées à la Grenette dès 2016. «Finalement, alors qu’on se disait que ce serait le bon moment pour ouvrir notre propre adresse, on est tombé sur un ancien kiosque à reprendre»: après moult travaux de déco (réalisés sans l’aide de professionnels, par leurs amis et eux), ils le transforment en resto de poche. Street Kitchen Lausanne est né.

C’est là que, depuis mars 2018, on sert des «bols» chauds et froids aux ingrédients aussi métissés que la nation arc-en-ciel – sans oublier bien sûr des sandwichs et desserts à se lécher les doigts. «Souvent, on me demande quelle est la spécialité culinaire de mon pays, mais il n’y a pas vraiment de réponse: la spécialité, ce sont les mélanges d’influences européennes, asiatiques, africaines.» C’est ainsi que, dans la boutique couverte de plantes, l’aubergine rôtie au curcuma côtoie le bœuf effiloché, le curry de poulet et le «granola salé».

L’observateur avisé ne pourra, à la commande, détourner les yeux du sublime carrot cake, frisant la décadence et trônant sur son petit socle de verre transparent devant un portrait en noir et blanc de Nelson Mandela. Bel hommage.

La clientèle, composée à parts égales de francophones et d’expatriés anglophones, est «assez ouverte à l’expérimentation», se réjouit Emma. Le couple a ajusté au fil des mois sa carte en fonction de la demande: depuis janvier 2019, un nouveau menu a été élaboré. Aujourd’hui, le couple vend selon les jours entre 30 et 40 bols, préparés dans une cuisine-laboratoire achetée à Gland (VD) avant d’être amenée rue Centrale, et poursuit parallèlement son activité de traiteur pour les événements. Avis aux amateurs: une app permettra de commander les repas en ligne dès mars 2019.


Street Kitchen, Creative Catering & Concepts, rue Centrale 25, Lausanne, ma-ve 8h-16h30 et sa 9h-16h30. Retrouvez tous les articles «Un jour, une idée».

Publicité