Il y a 25 ans, Nicolas Zufferey créait son domaine viticole avec «sa fougue juvénile» pour seul capital. 25 ans de travail pour se faire une place de choix dans le petit monde de la viticulture valaisanne, passant en cours de route de Chippis au vignoble des Bernunes, à Sierre, où il a construit une nouvelle cave. Discret, anticonformiste, le vigneron-encaveur a toujours fui les mondanités. Pour pouvoir se concentrer sur ce qu’il aime, la production, il a engagé cette année un spécialiste de la vente, Nicolas Reuse. Bateleur devant l’éternel, épicurien passionné par le vin, l’ancien conseiller en assurances a donné un nouvel élan à la cave dans ce domaine.

Complémentaires, les deux Nicolas poursuivent le même objectif: progresser et progresser encore.

Une ambition matérialisée par deux cuvées spéciales de 500 bouteilles chacune, un cornalin et une petite arvine très haut de gamme, commercialisés depuis 2006. Toutes deux présentent un habillage original: la bouteille n’a pas d’étiquette, toutes les informations sont gravées sur un élégant col en aluminium aux couleurs du cépage.

Le cornalin «spécial» 2009 constitue une grande réussite. Issu d’une sélection de parcelles avec un rendement de moins de 400 g/m2, le vin a été élevé deux ans en barriques neuves. Un choix à peine perceptible au nez, avec ses arômes de griotte, de fleurs et une élégante note épicée. L’attaque en bouche est ample et structurée, avec un fruit juteux porté par une fraîcheur persistante et des tanins soyeux. Le bois est bien intégré. Une magnifique expression du cornalin, parfait pour accompagner une selle de chevreuil.

Nicolas Zufferey encave 9,5 hectares de vignes sur les appellations Sierre, Saint-Léonard et Conthey. Il propose une vingtaine de vins. Il est réputé pour ses fendants (l’Ormy, la Maya, les Bernunes), avec lesquels il a gagné quatre fois feu la Coupe chasselas – un record. A signaler deux spécialités qui valent le détour, le savagnin blanc 2011 (qu’il n’appelle pas païen) et le Blanc 2009, assemblage de riesling, savagnin blanc et sylvaner élevé sous bois.

Où l’acheter? Cave des Bernunes, route des Bernunes, 3960 Sierre. Tél. 027 456 51 41. www.cavebernunes.ch Prix: 75 francs.Les autres chroniques sur www.letemps.ch/vinotheque