BEAUTE

Cosmétique: l'envol des produits de niche bio

Sous l’impulsion de pionnières, des alternatives plus saines, mais non moins efficaces, font évoluer le rapport à la beauté

Pour de plus en plus de femmes, les produits cosmétiques de la grande distribution ne sont plus uniquement des promesses de beauté. Conscientes des enjeux et des risques environnementaux, elles tendent vers un style de vie plus durable, porteur de sens, et veulent que leur gamme de soins quotidiens s’inscrive dans cette veine. De façon concomitante, la méfiance à l’égard de l’industrie cosmétique ne faiblit pas depuis la crise des parabens du début des années 2000. Elle cible désormais les ingrédients suspectés d’être des perturbateurs endocriniens ainsi que les dérivés pétrochimiques.

L’industrie de masse ne couvre donc plus toutes les attentes de cette tranche croissante des consommatrices qui cherchent une cosmétique plus minimaliste, avec des listes d’ingrédients plus courtes, des formules plus propres, des discours plus francs et honnêtes. «Les réseaux sociaux ont changé la donne. Les clients peuvent s’adresser directement aux marques. Ils posent des questions et veulent tout savoir sur ce qu’ils mettent sur leur visage, ce qui est normal», explique Mathilde Thomas, fondatrice et directrice de Caudalie, la marque française spécialisée dans la vinothérapie.