Un jour, une idée

Les créations singulières de Julie Barrier

Du design de mode à celui de bijoux, elle décline un univers teinté de douceur baroque

Une ligne variée et extrêmement accessible, à l’image de son infatigable créatrice. Après un diplôme en stylisme terminé en 2001 à la Haute Ecole d’arts appliqués de Genève, aujourd’hui HEAD, Julie Barrier a mené sa propre marque de vêtements, Douzelle, avant de travailler comme costumière indépendante pour plusieurs compagnies de théâtre. Depuis cinq ans, elle combine son enseignement en arts visuels avec la création de bijoux.

Tout a débuté grâce à son expérience dans la conception de costumes et sa sensibilité pour l’accessoire scénique. Elle a donc entamé son projet personnel en récupérant des perles et médailles de chapelet pour en faire des peignes. Toujours en pièces uniques, elle a également réalisé des bijoux de corps, des piques à cheveux ainsi que des pièces de col. «J’ai toujours été inspirée par l’art sacré, l’ex-voto associé à un côté plus rock’n’roll. J’aime aussi les costumes de l’époque victorienne, les corsets, les vanités du XVIIe siècle», confie la jeune femme.

Dans ses collections pétries de références, on découvre aussi des touches Art déco à travers des lignes géométriques parfaites, telles que les boucles d’oreilles déclinées sur la base de formes triangulaires parées parfois de petites chaînes. «Dans mon univers cohabite un penchant ornemental, voire massif, avec un côté plus poétique et sensuel.» Dans la dernière collection, pour l’été 2019, on retrouve donc des pièces fortes, comme un bracelet orné d’une pierre aussi originale que la howlite, qui fait penser à des crocs, et, parmi les déclinaisons plus délicates, on reconnaît les colliers qui arborent de la labradorite dans toutes ses subtiles nuances, du vert au gris foncé.

Sa matière de prédilection demeure le laiton, mais depuis quelque temps, ses lignes incluent également des pièces plaquées or 14 carats. Actuellement, l’artiste continue d’expérimenter de manière totalement artisanale en son atelier. La marque est donc gérée comme un projet d’artiste. Ses pièces sont vendues en exclusivité chez la boutique Les Fleurs de Frida à Genève et affichent des prix scandaleusement bas.


Julie Barrier, design bijoux et accessoires, aux Fleurs de Frida, boulevard Saint-Georges 52, Genève, tél. 022 557 42 38, lu 14h-18h30, ma-ve 10h-18h30, sa 11h-17h30. Tous les articles de la rubrique «Un jour, une idée».

Publicité