JOurnal des défilés (fin)

Au cuir de l’été

Le cuir sera de toutes les collections au printemps 2011. Prévisions à fleur de peau

Le printemps des cuirs à prendre. La petite robe en cuir souple, en effet, devrait être l’une des héroïnes du printemps et de l’été prochain. C’est ce que l’on se dit au terme des trois semaines des défilés durant lesquelles les marques du luxe et de la mode ont présenté, à Milan et à Paris, les habits et les tendances qui seront en boutique pour les beaux jours prochains. 2011, god save the cuir!

Des robes en cuir, donc, chez Céline, qui en a lancé la mode, bien sûr, et chez Akris. Mais aussi des sweaters et des tops de cuir sans manches couleur chair, orange clair ou bordeaux. Des cuirs graphiques et découpés au cutter plutôt qu’ondulants. Un mini-short de cuir noir, absolument craquant comme chez Chloé. Le tout dans le droit fil de l’élégance néo-bourgeoise assumée, minimaliste et sans chichis qui marque la mode et même la rue depuis un an. Un cuir chic, un cuir pas du tout Pocahontas. Une longue jupe en cuir, oui. Une minijupe en cuir, non (pas assez distingué). Un cuir peu sauvage donc, un cuir urbain, cérébral. Un cuir avec un Q.I.

A côté de ces peaux signaler aussi une grande arrivée de perfectos, de blousons et de pantalons de motard déclinés sous toutes leurs formes. Cuir punk, épingles et drapeau américain déchiré chez Balmain. Mixé avec un trench chez Burberry Prorsum. Ou patiné puis porté avec de longues robes de satin chez Haider Ackermann. Lequel marie aussi le blouson de cuir avec le kimono. Autant dire la combinaison (de cuir) gagnante de ces défilés.

Publicité