L’exposition s’intitule Mental Escapology, littéralement «l’escapologie», ou l’art de l’évasion. Une technique de prestidigitation qui permet de se libérer de toute entrave. Eparpillé aux quatre coins de la ville de Saint-Moritz, cet accrochage présente des œuvres tirées des séries emblématiques de Damien Hirst, artiste aussi célèbre que provocateur.

On retrouvera notamment des pièces de la collection Natural History, les fameux animaux morts conservés au formol dans d’immenses cuves de verre. Ce sont ses images les plus connues et les plus morbides, qui ont lancé la carrière de l’artiste au début des années 90 et lui ont permis de gagner le prestigieux Turner Prize 1995, décerné par la Tate Gallery. Soutenue par le magnat de la publicité et collectionneur Charles Saatchi, la carrière de l’artiste a été aussi scandée par des coups marketing qui ont parfois nui à sa renommée, voire à sa cote, comme avec For the Love of God, un crâne humain, en platine, recouvert de diamants.

La rétrospective de Saint-Moritz permet de savourer les grandes thématiques de sa pratique artistique. Sa fascination pour la médecine, avec ses étagères contenant des médicaments ou des instruments chirurgicaux, s’insère à merveille dans le palais historique du Forum Paracelsus, un bâtiment-musée situé sur le site d’un bain thermal datant de 1400 ans avant J.-C. Dans le recueillement de l’église du village, le visiteur peut tranquillement observer ses peintures avec des papillons figés dans des vernis brillants ainsi que ses alignements de points colorés, les Spot Paintings.

Le point fort de l’exposition, ce sont quatre sculptures monumentales installées dans l’espace public, dont The Monk, ce moine en pleine méditation aux airs de relique oubliée au fond de l’océan, qui trône au centre du lac gelé. Sur les hauteurs du village, Temple, un gigantesque mannequin écorché de plus de six mètres de hauteur, dévoile l’intimité de ses organes aux promeneurs fascinés.


Mental Escapology, Saint-Moritz (GR), jusqu’au 24 mars. Retrouvez tous les articles de la rubrique «Un jour, une idée».