Un jour, une idée

A la découverte de joailliers méconnus à Genève

Le «pop up store» de The Eye of Jewelry a pris ses quartiers au Kempinski. Pour les artisans qui œuvrent en dehors des grandes marques 

Huit jeunes créateurs de Paris, Beyrouth ou ailleurs. Inconnus en Suisse. Dont les parures se vendent entre 300 francs et 15 000 francs. Huit brillantes histoires de joaillerie fine racontées dans les petites vitrines feutrées du nouveau pop up store qui a pris place au rez-de-chaussée de l’hôtel Kempinski, à Genève.

«L’idée de cette plateforme éphémère est de donner une place aux petits artisans qui n’ont pas de visibilité éditoriale ou commerciale en Suisse et donc du mal à exister à côté des grands noms, dont les univers sont souvent très homogènes», explique Eleonor Picciotto, journaliste spécialisée dans la joaillerie qui a lancé l’an dernier la plateforme digitale The Eye of Jewelry pour donner une vue d’ensemble des acteurs importants et intéressants du marché.

Pour la relève

Dans quelques mois, les huit sélections laisseront leur place à d’autres collections, elles aussi méconnues, de haute joaillerie, de diamants blancs et noirs, puis de créateurs suisses qui ne dévoilent leurs pièces que lors de ventes privées ou dans leur atelier par le bouche à oreille. Des démarches qui seront à chaque fois narrées en parallèle sur le site internet.

«J’espère ainsi inviter les amatrices à choisir un vrai bijou fait main par un nouveau créateur-joaillier, plutôt qu’une poudre de diamant signée d’une grande maison dans le même budget. La réputation et la légitimité du nom ne font pas tout. La relève mérite d’être portée», conclut-elle.

The Eye of Jewelry, Grand Hotel Kempinski, 19, quai du Mont-Blanc, Genève, tél. 022 908 90 81, me-sa 14-19h, www.theeyeofjewelry.com/popup

Publicité