Un jour, une idée

Découvrir la méditation de pleine conscience à Genève

Situé dans un ancien bâtiment genevois, le centre Ressource Mindfulness multiplie les occasions de s’initier aux bienfaits de cette pratique. Par le biais des rendez-vous hebdomadaires et des ateliers ponctuels, il cible aussi bien les seniors que les adolescents ou les cadres

De ses vies passées en tant que biologiste moléculaire, puis cadre chez Médecin sans frontières, Jean-Philippe Jacques se souvient d’une quête de sens. Cet élan qui l’a poussé, en 1995, a démarré la méditation et le taï-chi-chuan. «C’était juste après la naissance de ma fille. J’avais besoin de m’ancrer et de faire quelque chose de cette joie qui m’habitait», explique-t-il. Cette découverte le pousse, douze ans plus tard, à se consacrer à plein temps à transmettre ces pratiques, tout en partageant son expérience professionnelle dédiée à la recherche, la santé, l’humanitaire, la formation pour adultes. Seul enseignant MBSR (réduction du stress par la méditation de pleine conscience) certifié par le Center for Mindfulness de l’Université du Massachusetts en Suisse romande, il ouvre en 2009 le centre Ressource Mindfulness au rez-de-chaussée d’un bâtiment de charme datant de 1902, à Genève.

Clarté d’esprit

Cette structure définie comme un espace de découverte laïque et universel, sous le signe de la joie et de l’alignement, propose diverses formes d’interventions basées sur la méditation de pleine conscience, des ateliers réguliers et conférences ponctuelles aux activités hebdomadaires recommandées sur au moins un trimestre.

Ces programmes sont destinés aux personnes curieuses de la méditation contemporaine appliquée à des enjeux concrets, aux professionnels de la santé, de l’éducation, poursuit le fondateur, qui propose de vastes programmes, pour les seniors, les enseignants, les adolescents, les gens souffrant de dépression.

«Même si nous ne suivons aucun objectif thérapeutique, on se rend compte que le mindfulness renforce assez vite la notion de clarté et stabilité mentale, tout comme les capacités de bienveillance et de compassion pour soi et autour de soi, observe-t-il. Chaque groupe y trouve des ressources. Chez les seniors par exemple, à partir de 65 ans, on s’est rendu compte que revisiter la relation au corps permet d’en profiter au maximum, de mieux appréhender le sens de la vie et l’impermanence.»

La moitié des activités concernent des offres pour entreprises sur le team building, la créativité, la notion de sens au travail, la gestion des fausses urgences ou encore la notion de self-leadership.


Rue des Plantaporrêts 3
1205 Genève
Tél. 078 761 62 01.

Publicité