Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
De la musique classique, et de l'intimité aussi.
© Celine Ribordy

Un jour, une idée

Pour découvrir la vieille ville de Sion en musique

Dans le cadre de Sion Festival, un marathon de musique classique est prévu tout au long de la journée, ce samedi, à travers des lieux insolites du chef-lieu valaisan

Derrière une simple porte de garage, un passage sous un bâtiment historique débouche sur un lieu insoupçonné des Sédunois: un jardin fleuri, cerclé par des arbres, où quelques chaises seront exceptionnellement disséminées sur le gazon, ce samedi. Les Jardins de la Préfecture, appartenant à la Bourgeoisie de Sion, s’ouvriront à l’occasion de la journée Musique en fête du Sion Festival. «Ce marathon musical mettra en scène des musiciens en formation ou confirmés dans des lieux emblématiques, méconnus ou privés de la ville», explique Fabien Girard, administrateur du festival.

Imaginée avec la collaboration du comité de la Schubertiade Sion et du Conservatoire cantonal, la balade sera jalonnée de 13 concerts. L’ensemble Valéik, le duo Singer & Fischer, le Cabaret 21, la Schola de Sion, le quatuor de saxophones Semibreve et des musiciens du Conservatoire cantonal et de la Haute Ecole de musique de Lausanne, se produiront du Pénitencier aux Jardins de la diète, en passant par la Salle des Cailloux qui vient tout juste d’être rénovée, la Fondation de Wolff, Saint-Théodule, La Grenette, la cour Jules-Verne ou encore la cour intérieure Platea.

Un conte musical, aussi

Entourée de vieux bâtiments avec balcons en bois, cette dernière évoque une petite chapelle qui aurait perdu son toit. Un cadre imaginaire propice à un conte musical, Le Fabuleux voyage de Saya, qui sera interprété par les musiciens du Petit Orchestre du Chablais et de la classe de théâtre du Conservatoire.

Tous les concerts sont gratuits, à l’exception du dernier de la journée, annoncé à 20h sur la scène de la Ferme-Asile, avec des solistes du Bolchoï et le directeur artistique du Festival, Pavel Vernikov. «Dans l’idée de rendre la musique classique accessible à tous, à commencer par les familles, le public est volontairement libre de quitter et rejoindre le marathon quand bon lui semble en se promenant à son rythme pour contempler les lieux que nous avons repérés pour lui», poursuit Fabien Girard.


Musique en fête, sa 26 août dès 7h, à Sion.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo lifestyle

Les secrets d'un dressing minimaliste

«Moins, c'est mieux», y compris dans sa garde-robe. En collaboration avec responsables.ch, la blogueuse et auteure de «Fashion mais pas victime» Mélanie Blanc vous donne ses conseils pour acheter modérément et rester branché.

Les secrets d'un dressing minimaliste

n/a