Un jour, une idée

Déguster le son d’un haut-parleur comme un instrument de musique

Basée dans la Vallée de Joux, la manufacture JMC Lutherie offre des trésors aux oreilles les plus exigeantes

L’objet est beau. Le son qui s’en dégage époustouflant. Clair. Profond. Vibrant. Aussi chaleureux que celui d’un violon. Mais le morceau ne contient aucun instrument à corde traditionnel. Seuls les élans électro de Daft Punk. Puis un solo de Prince. Ou la voix bouleversante de Barbara. Le contraste est dingue. Comme si le patrimoine musical du 21 ème siècle s’écoutait dans sa vraie nature, sans aucun média de transmission. Get lucky en version symphonie…

Cette qualité s’écoute. Et s’explique. D’où l’intérêt des «dégustations de son» organisées ces prochaines semaines à Genève, Allaman, Sion ou encore Châtel-Saint-Denis par l’équipe de JMC Lutherie SA. Basée dans la Vallée de Joux, cette manufacture s’est fait connaître pour son soundboard, sorte d’enceinte accoustique en épicea de résonance de 350 ans d’âge, choisi dans la Forêt du Risoud par le cueilleur d’arbres Lorenzo Pellegrini, à accrocher au mur tel un tableau.

Depuis deux ans, l’atelier planchait sur une version plus petite et adaptée aux sources musicales du moment. Disponible dès le mois prochain, le petit haut-parleur Nomade JMC en noyer suisse assure lui aussi une tonalité signée de la Forêt du Risoud. Les luthiers contemporains de JMC assemblent l’essence précieuse pour créer une trompe qui favorise les aigus et les médiums, augmentant le couplage du son à l’air. Les sons graves proviennent d’un mini caisson bass-reflex développée par un bureau d’ingénieur suisse. Autonome sur batterie, le haut-parleur se connecte par Bluetooth à tout émetteur qui en est équipé, tel un smartphone, ordinateur ou tablette.

JMC Lutherie SA, Route de France 6, Le Brassus

T. 021 845 56 10, www.jmclutherie.com

Publicité