Un jour, une idée

Déguster quelques bordeaux primeurs… en Lavaux

La maison Magnin, à Riex, propose le 1er juin prochain de goûter une poignée de merveilles en devenir

Les amateurs de bordeaux le savent bien: chaque printemps permet d’évaluer le millésime de l’année précédente grâce à la dégustation d’échantillons tout juste assemblés. L’inconvénient? L’accès aux châteaux n’est pas ouvert à tous, seuls les professionnels étant généralement conviés à ce grand raout annuel. C’est pourquoi certains de ces derniers n’hésitent pas, à l’image de la maison Magnin, à faire un aller-retour dans le Bordelais afin de sélectionner quelques coups de cœur, pour les proposer quelques heures plus tard à leur clientèle sous forme de dégustation primeur.

De véritables pépites

Ainsi, les amateurs pourront, sur inscription, bientôt déguster à Riex (VD) une belle sélection de bordeaux en devenir. Parmi eux, les Château Moulin Haut-Laroque (Fronsac AOC), Château de Reignac (Bordeaux supérieur AOC) et Château Guibot La Fourvieille (Puisseguin Saint-Emilion AOC), représentés par leur propriétaire ou un membre de leur direction.

Une belle occasion de partager avec eux impressions et commentaires sur le 2015, et d’évaluer quelques millésimes antérieurs de leur château respectif. Et de se convaincre au passage – si nécessaire – que le Bordelais recèle de véritables pépites injustement méconnues. Leur seul défaut? Appartenir à une appellation dont la renommée internationale est portée par quelques étoiles, devenues objets de spéculation, aveuglante pour beaucoup.

Magnin vins et spiritueux, salle communale, 9 bis, rte de la Corniche, Riex (VD), tél. 021 799 11 55, me 1er juin, 17h30-21h, 60 fr., www.magnin-vins.ch

Publicité